Préventica Paris, c’est déjà fini… Merci à tous de votre participation. RDV A Nantes ! |     JE M'INSCRIS

Rendre compte c’est exister

Chronique François Vernoux
SECURITE DES LIEUX DE TRAVAIL || Gestion de crise - risques majeurs - PCA
/

Ceux qui n’imaginent les relations humaines que sous contraintes se sentent humiliés de devoir rendre compte. Ceux, qui ont la chance d’œuvrer au sein d’une équipe entrainée, solide par sa cohésion, où chacun peut s’exprimer, participer à la planification et mettre en œuvre son intelligence de situation, savent que rendre compte est partie de la conduite partagée des opérations, indispensable pour attendre le but.


Nous avons vu dans la dernière chronique qu’un ordre devait éclairer le subordonné avant de lui expliciter ce que l’on attend de lui. Le compte rendu (CR) fait de même afin que le chef puisse adapter sa tactique à la réalité du terrain.
Il y a 3 types de CR :
1° L’accusé de réception : Vous indiquez avoir bien reçu l’ordre et l’avoir compris. C’est un retour immédiat et court, néanmoins essentiel.
2° Le CR d’action. Vous l’adressez à votre chef chaque fois que vous changez de phase. Ses items sont :
JE SUIS (seul, en équipe, … A tel endroit…)
JE VOIS (décrire la situation, ses points remarquables…)
JE FAIS (décrivez vos actions relativement à l’item action de l’ordre, soulignez vos éventuelles adaptations, explicitez en le pourquoi)
JE PREVOIS (expression de votre ressenti sur l’exécution de la mission : difficultés éventuelles prévisibles, date-heure évaluée de fin…)
JE VEUX (des ordres complémentaires, des renforts, une relève…)
Si vous êtes au sein d’une organisation vous devez diffuser vos CR en tant que de besoin à vos appuis et soutiens.
3° Le CR final reprenant les points forts de votre mission, vos adaptations, vos difficultés et le résultat obtenu. Vous compléterez ce factuel par votre ressenti afin d’enrichir le RETEX

Sans compte-rendu, il n’y a pas de conduite des opérations. Donner un ordre est un art de chef. Rendre compte est celui de tous le opérationnels. Sans compte-rendu, il ne peut y avoir d’ordre !


Prochain thème de la chronique :  Organiser un RETEX (retour d’expériences)
Précédent thème de la chronique : Donner un ordre, un art complexe de chef

En savoir plus :

  • CHEFFER, cet art complexe tout d’humanité et SITUATION DE CRISE, se préparer, faire face chez TERRITORIAL EDITIONS