RDV à LYON 2022 ! |     JE M'INSCRIS

Méthode de gestion de crise par tableau de bord

Chronique de François Vernoux
SECURITE DES LIEUX DE TRAVAIL || Gestion de crise - risques majeurs - PCA
/
12/07/2022

Cette méthode porte le nom de son outil connu pour son assistance à la conduite des opérations mais qui guide utilement la préparation opérationnelle.


Votre planification établie, vous traduisez chaque tactique en items opérationnels. Chaque item doit répondre au 5W anglais (Qui, Quoi, Quand, Où, Comment). Le comment fait référence à la fiche opérationnelle décrite en chronique n°1. Si vous remplissez votre tableau de bord (TdB) facilement, c’est que votre planification est opérationnelle, sinon, il est temps de la reprendre.

Puis, vous affinez vos TdB lors des entrainements et vous les validez lors des exercices. Et, vous disposez d’un appui en conduite des opérations type maitrise des risques voire d’une bouée de secours en situation de crise.

Comme pour votre planification, vos tableaux de bord doivent être fait POUR VOUS et PAR VOUS. Chaque cellule du PC gagne à disposer de son propre TdB. Chaque PC avancé doit en être doté.

Vous y trouvez toutes les informations nécessaires à éclairer vos choix de mise en œuvre. Sans cet outil, vous devriez consulter la main courante où les informations ne sont ni classées, ni validées. 

Grace à un code couleur, chaque item sera qualifié par son état (terminé, en cours sans PB, avec difficulté ou face à une impossibilité). De même le DOI et le COI peuvent y marquer leurs priorités ou leurs impératifs.

Chacun alimente sa partie et consulte l’ensemble. Toute anomalie est facilement repérable. Les autres PC sont informés soit à titre de compte-rendu soit pour coordination. Gain de temps et fiabilité accrue. 

Le DOI, grâce aux codes couleurs analyse rapidement la situation. Le TdB rend inutile les points de situation et valorise les réunions de synthèse préparant la tactique à venir. 

Régulièrement, le COI valide le TdB en cours et ouvre le TdB N+1. La collection sera utile pour les RETEX et la reprise du cycle (cf. Chronique N°8)

Créé par temps calme, adopté lors des entrainements, validés lors des exercices ou lors d’un évènement exceptionnel, le tableau de bord donnera sa pleine puissance en situation de crise. De facto, il est plus qu’un couteau suisse, il induit une méthode à la portée de tous les opérationnels quel que soit leur expérience, leur niveau opératif et le domaine concerné (service, production, association, municipalité…)

Essayez un tableau de bord, c’est adopter la méthode. Vous vous en féliciterez.

Précédent thème de la chronique : maitrise des risques et gestion de crise : un continuum impératif.
Prochain thème de la chronique : les phases opérationnelles d’une gestion de crise.

 

En savoir plus :

  • SITUATION DE CRISE, se préparer, faire face chez TERRITORIAL EDITIONS. Vous pouvez aussi consulter le site de TANIT Evolution qui propose l’OPUS créateur de tableau de bord.