RDV en 2022 à NANTES & LYON ! |     JE M'INSCRIS

Comment ça se passe chez nos voisins ? Le point de vue suisse sur la prévention

Comment ça se passe chez nos voisins ? Le point de vue suisse sur la prévention

Acteurs de la SST
/
La Société Suisse de Sécurité au Travail (SSST) soutient le travail des professionnels qui œuvrent pour la sécurité au travail et la protection de la santé et encourage la reconnaissance de leur activité auprès du public, de l’industrie et de l’artisanat. Elle favorise les échanges et le partage de bons procédés pour prévenir les risques de santé et de sécurité au travail, notamment ceux liés à l’ergonomie, les risques chimiques ou encore le management.

Christian Wyssmüller, Président de la Société Suisse de Sécurité au Travail, nous dévoile les sujets prioritaires de cette année.

Pouvez-vous présenter la Société Suisse de Sécurité au Travail ?
La Société Suisse de Sécurité au Travail est une association faîtière de professionnels de l’industrie et de l’artisanat qui soutient les professionnels du domaine de la sécurité au travail et de la protection de la santé. Nous soutenons 1600 membres dans le développement et l’entretien de leurs réseaux professionnels, ainsi que dans le contrôle de leur formation continue. En Suisse, le législateur a donné à travers une Ordonnance sur la qualification des spécialistes un devoir pour eux de rester à jour au niveau de leurs connaissances en plus de la formation de base. Ils doivent pouvoir assurer dans une période temporelle cette formation continue.

Vous interviendrez en conférence lors de Préventica Lyon en septembre, quel est le sujet que vous allez présenter ?
Nous pouvons imaginer présenter le système de la santé et de la sécurité au travail en Suisse, expliquer comment fonctionne le système de protection de la santé des travailleurs et la sécurité au travail ainsi que notre manière de travailler. Nous voulons favoriser les échanges, pas seulement au niveau de la France par sa proximité géographique mais au niveau de la francophonie en général grâce à la présence de nombreux pays qui viennent participer à la plateforme Préventica.

Quels sont les autres sujets prioritaires pour la Société Suisse de Sécurité au Travail ?
Actuellement, beaucoup de sujets nous tiennent à cœur dans le domaine de la protection de la santé, que ce soit lié à l’ergonomie, aux risques chimiques, les systèmes de management... Nous essayons de proposer des sujets d’actualité, comme par exemple cette année, la santé et la sécurité au travail au service de l’attractivité de la marque employeur, les dernières normes et instructions dans certains domaines, l’utilisation des drones, la protection des données ou encore les dernières nouveautés de différents organismes gouvernementaux sur les sujets de santé et de sécurité au travail en Suisse.

Quelles sont les actions que vous menez pour mettre en avant ces sujets ?
Nous sommes assez limités par notre statut d’association, mais nous organisons des congrès dans les différentes régions linguistiques pour présenter des sujets d’actualité. Nous avons également un site internet qui contient le registre SSST sur le plan national et qui regroupe des spécialistes de santé et de sécurité au travail reconnus. Grâce à cette particularité les membres assurent un suivi de leur cursus formation continu. Nous envoyons régulièrement une newsletter d’informations aux membres. Enfin, la Société Suisse de Sécurité au Travail est représentée dans des commissions de travail extérieures, ce qui lui permet de défendre les intérêts de ses membres, les intérêts de la profession au niveau national.

Quel est le message que vous aimeriez faire passer en participant au salon Préventica ?
Nous souhaitons favoriser les échanges et le partage de bons procédés entre la Suisse et les différents pays francophones qui viennent à Lyon lors du congrès Préventica cette année et dans les années à venir.

Partagez :