La nouvelle chaîne de webinaires entièrement dédiée à  la santé et la sécurité au travail

En replay - SANTE ET ENVIRONNEMENTS POLLUANTS

03 juin 2022 - 16h00

CARTO AMIANTE et Règles de l’art Amiante, des outils au service des entreprises intervenantes en SS4

OPPBTP
Plus de 20 ans après son interdiction totale en France, l’amiante demeure un enjeu majeur de santé publique et de santé au travail. En 2012, la réglementation française amiante s’est considérablement renforcée et complexifiée. Dans ce contexte, l’Organisme Professionnel de Prévention du Bâtiment et des Travaux Publics (OPPBTP) et les organisations professionnelles et syndicales du Bâtiment et des Travaux Publics (BTP) se sont interrogés sur la meilleure façon d’accompagner le déploiement de cette nouvelle réglementation. C’est la raison des outils développés par l’OPPBTP CARTO Amiante a pour objectif la création et la mise à disposition d’une base de données de référence reconnue par l’Etat et largement partagée auprès de tous les acteurs de la construction, afin de sécuriser les conditions d’intervention en favorisant le recours aux modes opératoires et équipements de protection les plus adaptés à l’empoussièrement rencontré. Trois séries de résultats et de préconisations concernant au total 15 situations de travail ont été présentés en 2017, en 2019, puis en 2021. Les résultats montrent de faibles niveaux d’empoussièrement, reflet des améliorations et des innovations techniques pour le traitement de l’amiante.Dans la suite logique de ce premier outil, le site Règles de l’art Amiante (www.reglesdelartamiante.fr) rend plus concrètes les préconisations issues de CARTO Amiante et illustre les gestes métier et les retours d’expérience des entreprises intervenantes sur matériaux et produits contenant de l’amiante pour proposer des modalités d’intervention et faciliter leurs appropriations. Un serious game vient compléter cette offre et renforcer l’appropriation des gestes métiers.Ces outils répondent aux intérêts des salariés, des entreprises et des donneurs d’ordre, en conjuguant préservation de la santé des salariés, performance des chantiers et protection de l’environnement.

Conférence filmée durant Préventica Grand Ouest - Nantes
03 décembre - 11h00

Ondes électromagnétiques artificielles et santé au travail

POEM 26
Depuis une trentaine d’année, les nouvelles technologies du sans-fil dépendant de l’électricité nous sont devenues indispensables dans notre quotidien que ce soit chez soi, au travail ou dans les lieux publics. Celles-ci sont loin d’être anodines car elles ont un retentissement sur nos comportements mais aussi sur nos organismes.
Ce sont des émetteurs puissants de champs électriques, de champs magnétiques et de champs électromagnétiques à l’origine d’un électrosmog permanent, vibratoire, invisible dans nos lieux de vie.
Nos corps, biologiques, y sont soumis jusqu’à 24h24 que l’on soit jeune ou plus âgé. Selon l’exposition, on peut devenir intolérants ou EHS (électrohypersensibles) si on ne prend pas certaines mesures pour se protéger de ces rayonnements. L’EHS a été officiellement reconnue en mars 2018 par l’ANSES.
Lors de ce deuxième confinement, le télétravail est une nouvelle fois recommandé. Certes, cela limite le développement du corona, par contre cela expose encore plus les salariés ou les indépendants mais aussi les familles aux champs électromagnétiques.
Savoir comment réduire cette exposition est indispensable pour le bien de tous. Pour ceux qui continuent à aller sur leurs lieux de travail, il est aussi nécessaire de connaitre les précautions à prendre.
Lors de ce webinar, les thèmes suivant seront abordés concernant plus spécialement le monde du travail:
- Découvrir ce que sont ces ondes électromagnétiques artificielles et par quels appareils elles sont émises dans les divers lieux de travail
- Comprendre pourquoi nos corps peuvent être réactifs en leur présence et présenter alors des symptômes plus ou moins invalidants.
- Quelles solutions prendre pour que le monde du travail soit le moins exposé possible tout en conservant l’intérêt des technologies.