RDV en 2022 à NANTES & LYON ! |     JE M'INSCRIS

Le dispositif PRAP au service de la prévention des TMS

Le dispositif PRAP au service de la prévention des TMS

Prévention des TMS
/
L’entreprise MerAlliance participera à la table ronde « Entreprises mobilisées : exemple d'actions en faveur de la réduction des TMS ». Justine Sepeau, Responsable santé sécurité France a décidé d’aborder ce sujet par le prisme du dispositif PRAP qui existe chez MerAlliance.

Entreprise engagée dans l’amélioration de la qualité de vie de ses collaborateurs et dans la prévention de manière globale, MerAlliance a décidé, après un partenariat de 3 ans avec la Carsat, de continuer ses efforts pour la prévention des TMS et d’implanter le dispositif PRAP au sein de ses sites.

Le but pour Justine Sepeau, responsable santé sécurité France, est « de permettre à chacun d’apprendre à devenir acteur de la prévention. »

Depuis 2017, Justine Sepeau, formatrice PRAP a dispensé des formations PRAP auprès du comité de direction, puis des encadrants de proximité sur les deux sites de MerAlliance (usine de production et plateforme logistique) et enfin auprès des conducteurs de ligne. En tout, cela représente une 60aine de personnes.

« Les personnes que je vais former vont apprendre à identifier les situations à risque au quotidien, comprendre comment fonctionnent les situations de travail (méthode proche de l’ergonomie), apprendre à identifier les atteintes à la santé (grâce à l’utilisation des capteurs via un partenariat que nous avons avec une entreprise brestoise). Ils pourront appliquer les principes d’économie d’effort et sauront comment agir et être force de proposition. L’idée est de co-construire la prévention, et pas uniquement de remonter une situation dangereuse et de laisser d’autres la résoudre. », explique Justine Sepeau.

Lors de la table ronde Préventica, Justine Sepeau viendra donner des exemples de conséquences concrètes du dispositif PRAP. Elle reviendra notamment sur la révision des postes sur l’atelier de filetage de MerAlliance.

Elle détaillera également en quoi le fait de former les collaborateurs au dispositif PRAP contribue à la culture de sécurité de l’entreprise.

« Les formations PRAP nous ont permis d’intégrer la prévention des TMS dans la préparation de chantier et dans les modifications de process que nous avons pu faire depuis. Quand nous faisons des investissements sur des machines, nous allons d’abord analyser - via la méthode PRAP - les postes concernés par le changement et voir avec ces analyses comment construire un cahier des charges sur la partie ergonomique et sécurité », détaille Justine Sepeau.

Justine Sepeau, en compagnie d’Emmanuelle Corre, responsable RH, animeront également une conférence sur la complémentarité SST et RH au service de la Qualité de vie au travail chez MerAlliance. Elles reviendront sur des initiatives menées qui touchent à la fois les ressources humaines et la santé, sécurité.

Nos conférences :
Entreprises mobilisées : exemple d'actions en faveur de la réduction des TMS
mardi 17 mai - 11h30-12h30

De l'expérimentation à la QVT intégrée
mardi 17 mai - 14h30-15h15

La radio / débat sur la Santé au Travail
jeudi 19 mai - 12h45-13h45

Partagez :