« On ne peut plus, aujourd’hui, travailler sans prendre en compte la Qualité de Vie au Travail »
Vos rendez-vous de la rentrée en toute sécurité. Consultez les mesures sanitaires

« On ne peut plus, aujourd’hui, travailler sans prendre en compte la Qualité de Vie au Travail »

« On ne peut plus, aujourd’hui, travailler sans prendre en compte la Qualité de Vie au Travail »

TMS /// Risques Psychosociaux /// Services aux collaborateurs ///
/
Depuis plusieurs années le Centre Hospitalier de Douai met en place différentes mesures de prévention des RPS et des accidents du travail par le biais d’ateliers bien-être et de formations à destination de son personnel.

Premier employeur du Douaisis, le Centre Hospitalier (CH) de Douai a décidé, depuis plusieurs années, de moderniser ses actions en faveur de la Qualité de Vie au Travail. Après avoir interrogé son personnel, le CH s’est rendu compte que ses collaborateurs avaient un besoin urgent de souffler, de se détendre.

L’établissement a donc décidé d’instaurer des cours de pilate et de renforcement musculaire deux fois par semaine, à des horaires variés pour permettre à tout le personnel de pouvoir y participer. Récemment, le CH a aussi mis en place des cours de yoga du rire et des initiations à la sophrologie.

« Ces moments permettent aux agents de sortir un peu de leur milieu professionnel, de faire autre chose, de prendre du temps pour eux, de croiser des collègues qu’ils voient peu souvent mais surtout d’apporter un peu de sérénité », détaille Caroline Gaillard, responsable Ressources Humaines au Centre Hospitalier de Douai.

Une fois par an, le CH organise des journées Bien-être où la direction présente des propositions pour améliorer le bien-être et la QVT de son personnel.

Prévenir aussi les risques liés à l’activité physique

Le CH Douai ne se focalise pas seulement sur la prévention des Risques Psychosociaux, il prévient aussi les risques physiques liés aux différents métiers du domaine hospitaliers. L’établissement a mis au point deux formations PRAP (Prévention des risques liés à l’activité physique).

Sur plusieurs jours, les agents hospitaliers apprennent les bons gestes à adopter pour avoir de bonnes postures au quotidien et éviter les troubles musculo squelettiques ou les accidents du travail.

« La PRAP permet de limiter le nombre d’accident et d’arrêts maladie. C’est un levier d’action efficace », explique Caroline Gaillard.

Les deux formations PRAP "industrie, bâtiment, commerce" et "sanitaire et sociale" seront présentées sur le stand du CH Douai (i21) lors de Préventica Nord France. Elles s’adressent aux soignants mais également aux industries et aux entreprises du secteur privé.

Vous pourrez aussi entendre le retour d’expérience du CH de Douai lors de la conférence « Pratiques innovantes et démarches QVT dans la fonction publique », le mercredi 21 octobre à 11h30 en salle A et lors de la conférence « Les Enjeux de la Sécurité dans les établissements recevant du public », le jeudi 22 octobre à 16h30 en salle D.

Partagez :