Préventica Paris, c’est déjà fini… Merci à tous de votre participation. RDV A Nantes ! |     JE M'INSCRIS

Apprenez à reconnaitre les indicateurs de risques psychosociaux liés au travail

TRAVAIL ET RELATIONS SOCIALES || RPS / Incivilité / Santé mentale
/

L’institut national de Santé Publique du Québec vient de publier un rapport qui présente l’exposition des travailleurs aux RPS en fonction des catégories professionnelles et des secteurs d’emploi. Ce document vise à faciliter la mise en place de mesures préventives appropriées dans les milieux de travail, en fonction des groupes les plus à risque.


Centre d’expertise et de référence en santé publique, l’Institut national de Santé Publique du Québec (INSPQ) vient de publier les résultats de son enquête sur la santé de la population québécoise. Dans son rapport, l’INSPQ se concentre sur les indicateurs de risques psychosociaux liés au travail afin d’aider les entreprises à mieux les cerner pour pouvoir mener des actions de prévention efficaces.

L’INSPQ propose cinq indicateurs à suivre :

  • autorité décisionnelle. Cet indicateur réfère à la possibilité de choisir comment faire son travail et participer aux décisions qui s’y rattachent.
    > Un niveau faible ou modéré d’autorité décisionnelle est considéré comme un risque psychosocial du travail.
  • exigences psychologiques au travail (charge mentale). Cet indicateur réfère à la quantité de travail à accomplir, aux exigences mentales ou physiques de même qu’aux contraintes de temps liées à ce travail.
    > Il est considéré comme un risque psychosocial de travail lorsque le niveau est élevé.
  • reconnaissance au travail. Cet indicateur réfère aux différentes façons de reconnaître les efforts et les réalisations, tant au plan financier (rémunération), social (estime et respect), qu’organisationnel (sécurité d’emploi et perspective de promotion).
  • soutien au travail des collègues. Cet indicateur fait référence à l’importance de l’aide et de la collaboration des collègues ainsi qu’au degré de cohésion dans le groupe de travail (esprit d’équipe).
  • soutien au travail du supérieur. Cet indicateur fait référence à la disponibilité et la capacité du supérieur immédiat à soutenir l’employé.

L’objectif du rapport est de permettre aux entreprises de comparer les données qu’elles ont recueillies avec celles du secteur auquel elles appartiennent dans la mesure où les mêmes outils de mesure sont utilisés.

En savoir plus :