Cécile Beaudonnat - CAPEB : « Osons les métiers du bâtiment au féminin » : la CAPEB lance sa campagne
RDV à LYON 2022 ! |     JE M'INSCRIS

« Osons les métiers du bâtiment au féminin » : la CAPEB lance sa campagne

MANAGEMENT RH / QVT ||
/
04/05/2022
Cécile Beaudonnat  - CAPEB
Cécile Beaudonnat
présidente de la Commission Nationale des Femmes de l'Artisanat (Gestionnaire d'une entreprise artisanale du bâtiment)
CAPEB

Dévoilée en début d’année, la campagne nationale de communication annuelle « Osons les métiers du bâtiment au féminin » de la Confédération de l'Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment (CAPEB) souhaite susciter de nouvelles vocations parmi une population encore sous-représentée dans les métiers du bâtiment. La présidente de la Commission Nationale des Femmes de l'Artisanat du syndicat patronal, Cécile Beaudonnat, détaille les objectifs de la campagne et la situation actuelle de l’égalité femmes-hommes dans le secteur.

Aujourd’hui, quel constat général pouvez-vous dresser de l’égalité femmes-hommes dans les métiers du bâtiment ?
Ces dernières années, nous avons mené plusieurs études pour faire un bilan. Dans l’artisanat du bâtiment, nous comptabilisons 4200 conjoints collaborateurs, environ 16 000 cheffes d’entreprises non salariées, et 2680 apprenties. Près de 13% des professionnelles du bâtiment seulement sont des femmes. Cette dernière décennie, la tendance est plutôt à l’augmentation, mais la crise sanitaire a conduit à une stagnation. Mais de plus en plus de femmes veulent créer leurs entreprises.

Concernant l’égalité dans les conditions de travail, il y a du progrès. Le développement de la mécanisation des tâches permet une assistance pour les charges lourdes, les dispositifs de manutentions sont bien adaptés, et les EPI sont mieux adaptés aux femmes aujourd’hui. Pour la santé et sécurité au travail, nous ne constatons pas de problème particulier.

Quels messages souhaitez-vous faire passer à travers cette campagne ?
Notre objectif principal, c’est de déconstruire les stéréotypes de genres, et susciter des vocations pour les métiers du bâtiment. Nous avons souhaité faire cette campagne pour orienter des femmes vers nos métiers, les encourager à oser, à prendre confiance en elle et à vivre pleinement leur aventure entrepreneuriale à nos côtés.

Quelles sont les pistes d’actions pour mieux intégrer les femmes à vos métiers ?
Il faut valoriser les femmes du bâtiment. Les mettre en avant, mais aussi les aider dans la création ou la reprise d’activités. Dire qu’entreprendre au féminin, c’est possible et accessible, tout en proposant un accompagnement pour les démarches, la recherche de solution, et l’écoute des problématiques.

Tout au long de l’année, nous allons continuer à communiquer dans ce sens. Nous allons notamment diffuser différents portraits de femmes entrepreneuses dans les 8 unions professionnelles que la CAPEB représente. Sur le terrain, nos commissions organisent régulièrement des réunions dans les CFA ou les collèges pour attirer les jeunes vers nos métiers ; le secteur souffre d’un manque de main-d’œuvre qualifiée, donc il est important de communiquer auprès de ces publics.

Notre souhait, c’est que les femmes se sentent à leur place dans les métiers du bâtiment.


En savoir plus