RDV à LYON 2022 ! |     JE M'INSCRIS

Fonction publique : un programme de « secourisme en santé mentale »

MANAGEMENT RH / QVT || RPS / Incivilité / Santé mentale
/
10/03/2022

Le gouvernement a annoncé le lancement d’une offre de formation au « secourisme en santé mentale » au sein de la fonction publique. Le but étant d’améliorer la prévention sur ce sujet-là.


Dans une circulaire publiée début février, le gouvernement commence par rappeler ce qu’il entend par secourisme en santé mentale. Il s’agit de la capacité à réagir à la détresse psychique d’une personne et à entrer en relation avec elle. Il ne s’agit pas de prodiguer des soins ou de remplacer les professionnels de la santé mentale.

Le programme « secourisme en santé mentale » est construit autour de trois modules :

  • Sensibilisation (6h dont 2h en ligne)
  • Formation généraliste (14h)
  • Formation complémentaire (24 à 35h)

« Le secourisme en santé mentale vise à prévenir des situations de crise et orienter les personnes en situation de détresse psychique vers les professionnels de la santé mentale » expliquent Olivier Véran, ministre de la santé et Amélie de Montchalin, ministre de la Transformation et de la Fonction publiques.

La formation doit permettre aux agents d’acquérir des connaissances de base concernant les troubles de la santé mentale, de réparer les signes de souffrance psychique ou de malaise dans son environnement et de mieux appréhender les différents types de crises en santé mentale. Elle doit aussi donner les moyens aux agents de conseiller et orienter les personne en souffrance psychique ainsi que de mieux faire face aux comportements agressifs et aux crises.

Ce programme s’adresse aux agents qui sont volontaires pour le suivre. Il existe déjà ailleurs depuis 2019, mais vient d’être transposé dans la fonction publique. Il est conçu comme un programme informatif qui ne se substitue pas à la prise en charge des personnes concernées par les risques psychosociaux, par des professionnels de santé.

En savoir plus :