Le premier baromètre de la résilience professionnelle voit le jour

résilience crise
sante-qvt - Risques psychosociaux
/
04/05/2020 - Magali Rossignol

Selon une étude publiée dans la revue General Psychiatry, 35% des gens vont en effet développer des détresses psychologiques liées au confinement, potentiellement génératrices de stress.


Le problème du confinement n’est donc lui-même pas confiné jusqu’au 11 mai. Pour y faire face, entreprises et salariés devront faire preuve de résilience professionnelle.

Accidents de la vie ou de parcours, évolutions technologiques et transformations des métiers, crises économiques... la vie en entreprise et de l’entreprise sont parsemées d’embûches et d’incertitudes. Les individus et les entreprises parviennent à les surmonter avec plus ou moins de succès. Compétences, recul, autonomie, information, sens... les variables pour que la résilience professionnelle soit une vraie capacité semblent nombreuses mais ses mécanismes n’ont pas encore été percés à jour.

Le premier baromètre de la résilience professionnalle a été imaginé par par ENVIE 2 RESILIENCE, association qui porte la résilience professionnelle au coeur d’une nouvelle forme de performance individuelle et collective des organisations, et MOODWORK, entreprise spécialiste de la Qualité de Vie au Travail.

« Une grave maladie m’a plongé dans la résilience professionnelle malgré moi. Ce baromètre est un moyen d’en découvrir les rouages et d’en faire profiter à ceux qui en ont besoin. » témoigne Patricia Acensi-Ferré, fondatrice de l’association Envie 2 Résilience.

Grâce aux informations collectées via le site www.barometre-resilience.com, l’étude sera réalisée par Envie2résilience avec l’aide de l’Institut STEFI/Outsourcia dans le but de mieux comprendre les tenants et les aboutissants de la Résilience Professionnelle et de faire un état des lieux de la situation actuelle.
De premiers résultats seront rendus public en juin et les résultats complets seront présentés lors du lancement de la 2ème édition du Prix de la Résilience Professionnelle.

« Quand on parle de Qualité de Vie au Travail, il faut toujours s’adapter au contexte de l’entreprise et du salarié lui-même. La situation actuelle est hors norme en ce sens qu’il faut s’adapter à un contexte sociétal majeur. La résilience professionnelle doit donc être le mot d’ordre pour tous. » conclut Léopold Denis, co-fondateur de Moodwork.