L'événement de référence pour la santé et la sécurité au travail

Le Salaire de la peine

Le business de la souffrance au travail

Un coup de gueule salutaire contre une hypocrisie mortifère.

En France, la souffrance au travail se porte bien : 30 000 burn out, 3,2 millions de personnes en danger d’épuisement, 400 suicides par an… Un marché économique s’est donc créé autour des risques psychosociaux : formations, expertises, séminaires… Ce juteux business prolifère et gangrène le monde du travail. Malgré les sommes astronomiques investies par les entreprises, une prise de conscience nationale, une médiatisation de grande ampleur, la souffrance professionnelle s’est-elle atténuée pour autant ? En aucun cas.

Il est vrai que, sous couvert de « bien-être au travail », l’objectif reste le profit de l’entreprise. Un salarié « heureux » serait en effet plus rentable. Rien d’étonnant alors si cette mascarade ne fait pas rimer labeur avec bonheur !

Sur le même sujet

Voir l'ensemble des partenaires