La plateforme de référence pour un environnement de travail sain et sécurisé

Addictions en milieu de travail : quels sont les secteurs d’activités les plus touchés ?

Tous les secteurs d’activité sont concernés par les conduites addictives. Simplement, la nature et la fréquence des consommations sont différentes selon le secteur concerné.

Selon le baromètre de santé INPES 2010, certains secteurs d’activités sont plus touchés par les pratiques addictives.

Les pratiques addictives diffèrent selon les secteurs d’activités professionnels

Ainsi, la consommation d’alcool est plus fréquente dans les secteurs de l’agriculture et de la pêche (16,6 % d’usage quotidien contre 7,7 % parmi l’ensemble des actifs âgés de 16 à 64 ans) et de la construction (13,4 % d’usage quotidien).

construction et alcool

La consommation de cannabis s’avère plus fréquente dans la construction (13 % de consommateurs dans l’année contre 6,9 % parmi l’ensemble des actifs), l’hébergement et la restauration (12,9 %), mais de manière encore plus prononcée dans les arts et spectacles (16,6 % de consommateurs dans l’année).

Pour ce qui est de l’expérimentation d’autres drogues illicites (cocaïne, ecstasy, poppers, champignons hallucinogènes), le milieu de la construction apparaît plus souvent expérimentateur de cocaïne et de champignons hallucinogènes, tandis que les milieux de la restauration, de l’information/communication, et des arts et spectacles sont particulièrement consommateurs de toutes ces autres drogues (cocaïne, ecstasy, poppers, champignons hallucinogènes).

A l’inverse, quatre secteurs d’activités ont des consommations significativement plus faibles que le reste des actifs : l’administration publique, l’enseignement, le milieu de la santé humaine et de l’action sociale, et les activités de services des ménages.

Certains postes de travail sont plus sujets aux conduites addictives

Le Ministère du travail, quant à lui, relèvent quatre types de postes les plus touchés par les addictions :

  • Le travail en poste, de nuit et isolé ;
  • Les postes à responsabilités élevées (stress, pression hiérarchique et obligation de résultat…) ;
  • Les postes exigeant de la vigilance (contrôle du procédé sur les sites à hauts risques, postes de surveillance…) ;
  • Les postes de conduite ou de pilotage (transports, manutention mécanique…).

 

Sur le m�me sujet

Présents à Préventica

Voir l'ensemble des partenaires