Preventica Congrès/Salons
L'événement de référence pour la santé et la sécurité au travail

Les fonctionnaires sont heureux mais stressés au travail

5 ans après sa première édition, MFP Services, union de mutuelles de la Fonction publique,  publie son deuxième baromètre de la santé des fonctionnaires.
Cette étude est utile pour prioriser la mise en place d’actions de prévention appropriées aux attentes et aux besoins.
Zoom.

Pour commencer, pouvez-vous nous présenter en quelques mots MFP Services ?
MFP Services est une union de mutuelles issues des 3 Fonctions publiques : Etat, Territoriale et Hospitalière. Notre activité principale concerne la gestion des prestations de santé du régime obligatoire au bénéfice des assurés sociaux de nos mutuelles membres. Pour cela, nous avons mis en place un maillage de proximité fort, avec une quarantaine d’agences réparties sur tout le territoire pour mieux répondre aux besoins des 1,2 million de personnes que nous protégeons.
Dans le cadre de nos missions, la prévention santé fait partie de nos axes prioritaires d’actions, que ce soit la santé au quotidien ou la santé au travail. C’est ainsi qu’en collaboration avec la CNAMTS nous avons lancé un plan comprenant une vingtaine d’actions auprès de nos bénéficiaires.

Quels sont les principaux enseignements du baromètre Santé des Fonctionnaires 2017 ?
Le baromètre permet de révéler des tendances de fond sur de grands enjeux de santé publique : santé au travail, aide aux aidants, vieillissement, addictions, chronicité, besoin d’information et prévention … Nous avons ainsi pu constater avec bonheur que 60 % de répondants s’estiment heureux et dynamiques. Les maladies chroniques et le handicap concernent pourtant 44% d’entre eux.
Nos répondants soulignent également l’impact croissant du stress sur leur santé. Conséquence de ces constats : l’altération de la qualité du sommeil, 13% des répondants déclarent prendre des somnifères, soit 6% de plus que la population française.

En quoi ces résultats permettent-ils d’orienter votre politique de prévention ?
Ces informations sur le ressenti des fonctionnaires croisées avec les données réelles de la consommation de soins nous ont permis d’élaborer tout un programme d’actions de prévention directement dans les administrations.
Nous avons ainsi depuis le début du mois d’octobre organisé des dépistages du diabète ainsi que des opérations de vaccinations antigrippales. Ces actions ont rencontré un vif succès auprès des fonctionnaires qui en ont bénéficié.
En 2018, nous prévoyons de renouveler ces opérations. Nous lancerons également des actions autour de la consommation de somnifères et d’antibiotiques , ainsi que sur les risques psychosociaux.

Voir l'ensemble des partenaires