Hausse du stress chez les dirigeants des entreprises du BTP

sante-qvt - Risques psychosociaux
/

Selon la 7ème édition du baromètre ARTISANTÉ, les chefs d’entreprise artisanale ne craignent plus de parler de leur mal-être psychique et de leurs difficultés financières.


Menée par la Confédération de l'artisanat et des petites entreprises du bâtiment (CAPEB), la Chambre Nationale de l’Artisanat des Travaux Publics et du Paysage (CNATP), et le pôle d’innovation IRIS-ST, l’enquête nationale sur les conditions de travail et la santé des chefs d’entreprise artisanale met en lumière de nombreuses répercussions de la crise de la Covid-19.

L’étude menée auprès de 1769 répondants entre décembre 2020 et janvier 2021 montre notamment que :

  • l’optimisme des dirigeants concernant l’avenir de leur entreprise est en baisse (46% contre 54% en 2019)
  • 48% des dirigeants déclarent que la crise sanitaire a eu un impact sur leurs congés : 27% d’entre eux ont dû les réduire et 21% n’en ont pas pris du tout.
  • le nombre de dirigeants se déclarant souvent voire très souvent stressés a augmenté par rapport à 2019 et représente 60% des répondants

L’étude indique aussi que "Le poids des démarches administratives, la charge de travail, les contraintes de délais continuent de peser sur les artisans puisque qu’ils sont de plus en plus à percevoir leur travail comme étant mentalement exigeant. Une charge qui empiète sur leur vie privée puisqu’ils sont encore 85 % à avoir des difficultés à trouver le bon équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Or, lorsque que ces contraintes sont cumulées, il y a un risque que ce «sur-investissement» soit nuisible pour la santé de l’artisan et se traduise par un épuisement émotionnel qui peut mener au «burn-out»."

Le baromètre montre toutefois un aspect positif : les artisans sont de plus en plus nombreux à oser faire part de leur mal-être.

A la fin de l’année 2020, la majorité des répondants déclaraient avoir tout de même réussi à tirer un ou plusieurs éléments positifs de cette crise sanitaire : une mise à jour de la partie administrative de leur entreprise, des réflexions menées sur leurs activités pour notamment se développer vers de nouveaux marchés…

En savoir plus :