RDV à LYON 2022 ! |     JE M'INSCRIS

Les droits fondamentaux du travail vont-ils évoluer ?

conférence OIT 2022
MANAGEMENT RH / QVT || Réglementation / droit social
/
17/05/2022

Les délégués de la prochaine Conférence Internationale du Travail examineront un amendement de la Déclaration de l'OIT relative aux principes et droits fondamentaux au travail, afin d'y inclure des conditions de travail sûres et saines.


La Conférence Internationale du Travail (CIT), parfois appelée le Parlement mondial du travail, est le plus grand rassemblement international consacré au monde du travail, auquel participent des représentants des gouvernements, des employeurs et des travailleurs des 187 Etats Membres de l'OIT.
Les délégués discutent des principales questions relatives au monde du travail, adoptent et contrôlent l'application des normes internationales du travail, et définissent les priorités et le budget de l'OIT au niveau mondial.

Au programme de cette 110e session, qui se tiendra à Genève du 27 mai au 11 juin, figurent notamment l'introduction de la notion de "conditions de travail sûres et saines" dans la Déclaration de l'OIT relative aux principes et droits fondamentaux au travail.
Rappelons que cette convention adoptée en 1998 oblige les Etats Membres, qu'ils aient ou non ratifié les conventions correspondantes, à respecter et à promouvoir les principes et les droits, classés selon quatre catégories : la liberté d'association et la reconnaissance effective du droit de négociation collective, l'élimination de toute forme de travail forcé ou obligatoire, l'abolition effective du travail des enfants, l'élimination de la discrimination en matière d'emploi et de profession. L'amendement qui sera examiné lors de la CIT ajouterait donc le droit à des conditions de travail sûres et saines à ces principes fondamentaux.

Il est prévu également que les délégués ouvrent une première discussion sur l'apprentissage, en vue de la possible création d'une nouvelle norme internationale du travail.

Les commissions discuteront également du travail décent et de l'économie sociale et solidaire, ainsi que de l'objectif stratégique de l'emploi dans le cadre du mécanisme de suivi de la Déclaration de l'OIT sur la justice sociale pour une mondialisation équitable

En savoir plus :