Les salariés français font preuve de résilience face à la crise

bien-être au travail
sante-qvt - Risques psychosociaux
/
11/12/2020 - Magali Rossignol

Une étude menée sur la santé mentale et le bien-être des salariés montre certains impacts positifs de la crise.


Le cabinet Empreinte Humaine publie en cette fin d’année 2020 une étude menée avec Opinion Way visant à mieux appréhender les impacts de la crise sanitaire sur la santé mentale et le bien-être des salariés.

Réalisée sur un échantillon de 2004 personnes, représentatif des salariés français, l’enquête entend notamment présenter les impacts positifs que la crise COVID-19 a pu avoir sur les modes de pensées des salariés. Le maître mot : la résilience. Défini comme des transformations psychologiques positives pour protéger son équilibre face à un trauma potentiel, le phénomène s’illustre en entreprise par une modification de ses rapports au travail, avec ses collègues ou son employeur.

Parmi les sondés, 59% se déclarent plus enclin à changer ce qui doit l’être (+6 points par rapport au baromètre précédent, 43% assurent avoir donné une nouvelle orientation à leur vie (+9 points) et 45% ont de nouveaux centres d’intérêt (+11 points). Les relations humaines se retrouvent également renforcées, et les salariés semblent vouloir agir pour transformer positivement leur organisation.

Près de la moitié déclarent notamment avoir davantage de compassion pour les autres, mieux accepter l’aide, se sentir plus proche des autres, et réaliser qu’ils peuvent compter sur les autres en cas de problème. S’il est encore tôt pour mesurer les impacts effectifs de cette dynamique positive, les entreprises devraient en tout cas pouvoir compter sur celle-ci pour se redresser après une période complexe pour tous.

En savoir plus :