RDV en 2022 à NANTES & LYON ! |     JE M'INSCRIS

Les conflits au travail coûtent cher aux entreprises

conflit au travail
TRAVAIL ET RELATIONS SOCIALES || RPS / Incivilité / Santé mentale
/

A l'échelle française, les petites tensions et les fortes confrontations représentent un coût de 152 Mds€ par an.


C'est une étude menée par OpinionWay avec All Leaders Initiative et le soutien de topics, qui révèle ces chiffres incroyables. L'équivalent d'un mois de travail par an est perdu du fait des conflits au travail.

« Cette notion de conflit est négligée dans la réalité du travail. Les dirigeants et responsables en ont souvent une vision macro (grèves ou encore tensions syndicales) mais oublient la vision micro (tensions quotidiennes) qui est pourtant multiple, massive et très impactante pour les entreprises comme le montre cette étude. » observe Stéphane Lefebvre-Mazurel, Directeur du pôle B2B, SmartCity & Inside d’OpinionWay.

D'après l'étude, 2/3 des salariés sont confrontés à la conflictualité au travail, avec un temps passé à composer avec de telles situations de conflit estimé à 3 heures par semaine en moyenne par salarié, soit 20 jours par an. Un temps perdu qui se traduit directement en coût, sans parler du désengagement, de la démotivation, d’évitement, voire de l'absentéisme beaucoup plus importants dans les entreprises qui n'offrent pas un environnement propice à la sécurité psychologique.

En effet, les répondants décrivant leur environnement de travail comme à la fois très performant et très empreint de sécurité psychologique passent deux fois moins de temps en conflit que la moyenne !

Bruno Mettling, président fondateur de topics, cabinet de conseil associé au projet, témoigne : « A l’heure où se réinventent les organisations du travail et les modes de fonctionnement, il serait préjudiciable de ne pas intégrer cette réflexion, alors qu’on constate à travers cette étude que seuls 5% des salariés ressentent un très fort sentiment de sécurité psychologique.
Si le travail hybride est une formidable opportunité d’améliorer l’équilibre entre vie privée et vie professionnelle, il peut aussi être un élément de déstabilisation, catalyseur de nouvelles tensions entre managers et collaborateurs ou entre collègues…
» .

D'où l'importance pour les entreprises de s'emparer du sujet de la conflictualité à la fois levier de bien-être et source de profitabilité.