La plateforme de référence pour un environnement de travail sain et sécurisé

La convention de l’OIT sur la violence et le harcèlement sera effective en juin 2021

harcèlement au travail

Adoptée par la Conférence internationale du Travail en juin 2019 , cette convention est la première norme internationale à traiter de la violence et du harcèlement dans le monde du travail.


Avec la recommandation no 206 , elle offre un cadre d’action commun et une occasion unique de façonner un avenir du travail fondé sur la dignité et le respect. La convention affirme que toute personne a droit à un monde du travail exempt de violence et de harcèlement. Elle comprend la première définition internationale de la violence et du harcèlement dans le monde du travail, y compris la violence fondé sur le genre.

La convention reconnaît que la violence et le harcèlement dans le monde du travail «peuvent constituer une violation des droits humains ou une atteinte à ces droits… mettent en péril l’égalité des chances et sont inacceptables et incompatibles avec le travail décent.» Elle définit l’expression «violence et harcèlement» comme un ensemble de comportements, de pratiques et de menaces de tels comportements ou pratiques «qui ont pour but de causer, causent ou sont susceptibles de causer un dommage d’ordre physique, psychologique, sexuel ou économique». Elle rappelle aux Etats Membres qu’ils ont la responsabilité de promouvoir un «environnement général de tolérance zéro».

«Cette ratification marque une avancée importante vers la réalisation du travail décent, surtout dans cette période inédite où le monde se bat pour surmonter une pandémie mondiale et s’en remettre. En période de crise et d'insécurité économique, le risque de violence et de harcèlement s'accroît, comme cela a été si évident lors de cette pandémie dévastatrice..
La violence et le harcèlement sont inacceptables quelle que soient les circonstances. Dans ce contexte, il est clair que la convention no 190 a un rôle crucial à jouer, en temps de prospérité ou de crise, dans l’élaboration d’une réponse et d’un redressement centrés sur l’humain, qui s’attaquent à l’injustice et contribuent à la construction d’une meilleure normalité, exempte de violence et de harcèlement au travail.
La convention no 190 fournit une feuille de route claire et pratique
» a déclaré le Directeur général de l’OIT, Guy Ryder.

Sur le même sujet

Présents à Préventica

Voir l'ensemble des partenaires