Aidants familiaux : comment concilier accompagnement des proches et activité professionnelle ?

aidant
sante-qvt - Risques psychosociaux
/
05/10/2020 - Magali Rossignol

On estime à plus de 6 millions, le nombre de personnes qui travaillent, tout en aidant l’un de leur proche confronté à une perte d’autonomie, qu’elle soit le fait de l’âge, d’une maladie ou d’un handicap.


A ’occasion de la Journée des aidants du 6 octobre, l’Agirc-Arrco publie un guide destiné aux salariés aidants pour les aider à concilier l’accompagnement de leur proche avec leur activité professionnelle.

Les aidants en activité sont très souvent soumis à une charge importante, entre le temps consacré à l'accompagnement de leur proche et leur activité professionnelle. L’Agirc-Arrco a recensé dans ce guide l’ensemble des services proposés par ses caisses de retraite. Au total, plus d’une cinquantaine de solutions y sont répertoriées dans le but de simplifier la vie des aidants et leur permettre de poursuivre leurs activités dans les meilleures conditions.

Le guide Salariés aidants a été conçu de manière pratique et synthétique pour répondre à l’ensemble des questions que se posent les salariés aidants : Quelles sont les aides existantes ? Quelles solutions pour concilier activité professionnelle et accompagnement d’un proche ? Quelles solutions de répit pour souffler quand on en a besoin ? Où trouver de l’information, de l’écoute, du soutien ?...

" Le secteur de la perte d’autonomie est réparti en une multitude d’acteurs (institutionnels, associatifs, etc.). C’est l’un des points soulevés par le rapport présenté le 14 septembre dernier par Laurent Vachey dans le cadre de la création du 5ème risque », précise Frédérique Decherf, directrice de l’action sociale de l’Agirc-Arrco. « Cette situation complexifie la recherche d’informations et de solutions, d’autant que l’on sait que les aidants en activité ont peu de temps à y consacrer. C’est la raison pour laquelle, il nous est apparu essentiel avec l’ensemble de nos caisses de retraite de réaliser un nouvel effort de lisibilité pour le compte des assurés », ajoute-t-elle.

BATISOLATION