La plateforme de référence pour un environnement de travail sain et sécurisé

L’emploi des personnes en situation de handicap est particulièrement menacé actuellement

Les personnes en situation de handicap sont très exposées aux risques sanitaires et professionnels liés à la pandémie du Covid-19. Une situation qui a conduit l’AGEFIPH à prendre un train de mesures exceptionnelles pour accompagner les personnes handicapées dans l'emploi, qu'elles soient en emploi ou demandeurs d'emploi, et de soutenir les employeurs privés et les entrepreneurs travailleurs handicapés. 

L’AGEFIPH, c’est au total 450 salariés sur 22 sites, comment gérez-vous la continuité d’activité ?

Effectivement, la continuité d’activité est essentielle pour nous, il faut absolument maintenir nos missions de soutien à l’emploi des personnes handicapées. Pour cela, toutes nos équipes étant passées en télétravail, nous avons adapté nos modes d’intervention. Par exemple, nos formations lorsque cela est possible, se déroulent désormais en visioconférence. De la même façon, l’Agefiph et ses partenaires poursuivent l’accompagnement des employeurs, des managers et des personnes en emploi à distance.

Quels sont les autres moyens déployés par l’AGEFIPH pour soutenir l’emploi des personnes handicapées dans cette période particulière ?

Nous avons créé sur notre site web une page dédiée Covid-19 sur laquelle nous recensons toutes les informations utiles aussi bien pour les personnes en situation de handicap (transports, déplacements, coaching des aidants…) que pour les employeurs (fiches conseils, mesures d’aide , …).
Nous avons également débloqué un budget exceptionnel avec 10 aides financières et services pour accompagner concrètement les personnes handicapées en emploi ou en recherche, les employeurs et les entrepreneurs handicapés.
Ces mesures sont déployées sur 4 axes : soutien au maintien de l'activité des personnes handicapées (aide aux transports, permanence d’écoute téléphonique, soutien aux apprentis et alternants), mesures pour soutenir les entrepreneurs handicapés (aide exceptionnelle de soutien à l’exploitation, diagnostic action…), accompagnement des employeurs (report des prélèvements, prise en charge des coûts d’aménagement du télétravail …), et simplification du traitement des demandes d'aides financières et des services de l'Agefiph.

Les personnes en situation de handicap sont-elles particulièrement fragilisées par cette crise ?

Nous disposons de peu de données. Mais ce que nous commençons à identifier , c’est que avons affaire à plusieurs cas de figure, et qu’il ne faut rien généraliser. Certaines personnes ont accusé durement le basculement brutal à une absence totale d’activité et l’incapacité de disposer de moyens pour continuer de travailler normalement. En particulier en télétravail parce que des aménagements de postes sont nécessaires, et que ces aménagements ne sont pas toujours possibles à la maison. D’autres étaient déjà en télétravail et ne vivent donc pas de changement particulier dans leur organisation professionnelle.
Ce que révèle aussi le confinement, c’est aussi la faculté d’adaptation dont les personnes handicapées font preuve. Ces capacités de résilience, souvent plus fortes que celles des valides, seront sans aucun doute particulièrement précieuses au moment de gérer la reprise.

Présents à Préventica

Voir l'ensemble des partenaires