La plateforme de référence pour un environnement de travail sain et sécurisé

Un nouveau rapport du Sénat pose des propositions pour la réforme de la santé au travail

réforme santé travail

Ce rapport propose notamment la création d'une agence nationale de santé au travail issue de la fusion de l'Anact, d'Eurogip et de l'INRS.


À la suite du rapport de Charlotte Lecocq sur la santé au travail, la commission des affaires sociales du Sénat a chargé Mme Pascale Gruny, sénatrice de l'Aisne, et M. Stéphane Artano, sénateur de Saint-Pierre-et-Miquelon, d'identifier les pistes d'amélioration de la prévention des risques professionnels afin d'en faire un service universel de qualité sur l'ensemble du territoire pour tous les travailleurs, quel que soit leur statut.

Le rapport formule des propositions articulées autour de quatre objectifs :

  1. améliorer la cohérence et la lisibilité de la gouvernance de la santé au travail ;
  2. dynamiser ses ressources humaines et financières ;
  3. garantir un suivi médical de tous les travailleurs ;
  4. relever les défis des risques psychosociaux et de la désinsertion professionnelle.

Sur le sujet de la gouvernance de la santé au travail, les deux sénateurs préconisent la création d'une agence nationale de la santé au travail, chargée d'établir un référentiel de certification applicables à tous les services de santé au travail. La simplification de la gouvernance s'accompagnerait d'une rationalisation du réseau des acteurs de terrain avec une fusion Carsat-Aract.

Le rapport préconise en outre d'étendre le champ d'action des SST aux chefs d'entreprise et aux travailleurs indépendants, qui sont aujourd'hui les oubliés du système.

Enfin dans le domaine de la prévention des risques psychosociaux, il est proposé notamment de confier aux services de santé au travail le soin de conduire, tous les trois ans, une évaluation de la qualité de vie au travail dans chaque entreprise adhérente par le biais d’un questionnaire anonymisé, qui donnerait lieu à un diagnostic entre le SST et l’entreprise et l’élaboration d’un plan d’action en faveur de la qualité de vie au travail.

Sur le même sujet

Delphine GIRAULT Michelin

"L'expérience employé : donner du sens au travail"

Delphine GIRAULT - Responsable Expérience Employé
Michelin

Elian Blanchon Groupe APAVE

"Etablissements recevant du public : comment restaurer la confiance après le confinement"

Elian Blanchon - Directeur de la Business Line Conseil
Groupe APAVE

Dominique STEILER Mindfulness et Bien-être au travail, EM Grenoble

"La paix économique doit être plus que jamais un engagement quotidien à agir pour le bien commun."

Dominique STEILER - Directeur associé, titulaire de la Chaire Paix économique
Mindfulness et Bien-être au travail, EM Grenoble

Présents à Préventica

Voir l'ensemble des partenaires