RDV à LYON 2022 ! |     JE M'INSCRIS

Télétravail : L’OIT et l’OMS recommandent des changements importants

MANAGEMENT RH / QVT || Télétravail
/
07/02/2022

L’OMS et l’OIT ont demandé que des mesures soient mises en place pour protéger la santé des travailleurs lors du télétravail, afin que celui-ci devienne une pratique sûre et productive.


L’Organisation mondiale de la santé (OMS) et l’Organisation internationale du Travail (OIT) vient de publier une note de synthèse pour un télétravail sûr et sain. Ce document décrit les avantages et les risques du télétravail pour la santé, ainsi que et les changements nécessaires pour s’adapter à l’évolution vers différentes formes de travail à distance causée par la pandémie de COVID-19 et la transformation numérique du travail.

Globalement, le rapport indique que les avantages du télétravail seraient :

  • l’équilibre entre travail et vie personnelle
  • la possibilité d’effectuer des horaires de travail flexibles et de l’activité physique
  • la réduction du trafic routier et des temps de trajet pour se rendre au travail
  • une diminution de la pollution atmosphérique – qui tous peuvent améliorer la santé physique et mentale et le bien-être social
  • l’augmentation de la productivité
  • la réduction des coûts de fonctionnement pour de nombreuses entreprises.

Mais le rapport alerte aussi toutefois sur les conséquences néfastes de ce mode de travail s’il n’est pas géré convenablement :

  • isolement
  • épuisement professionnel
  • dépression
  • violence domestique
  • lésions musculosquelettiques et autres
  • fatigue oculaire
  • augmentation de la consommation de tabac et d’alcool
  • allongement du temps passé en position assise et devant un écran
  • prise de poids malsaine.

Le rapport de l’OMS et de l’OIT détaille les rôles des gouvernements, des employeurs, des travailleurs et des services de santé au travail dans cette gestion du télétravail. Il donne aussi des recommandations pratiques pour l’organisation du télétravail afin de répondre aux besoins des travailleurs comme des organisations.

En savoir plus :