Livre - L’humain au cœur d’un système travail réinventé – pour assurer la pérennité du service public

L’humain au cœur d’un système travail réinventé – pour assurer la pérennité du service public

management-sst - Organisation du travail
/
L’humain au cœur d’un système travail réinventé – pour assurer la pérennité du service public - Elisabeth Provost Vanhecke
L’humain au cœur d’un système travail réinventé – pour assurer la pérennité du service public
Elisabeth Provost Vanhecke
Editions territorial, Décembre 2020

Retour sur la place et le rôle de l’agent au sein des collectivités territoriales dans un contexte où la crise sanitaire a bouleversé l’organisation du travail.

Le travail a-t-il changé ? Quels en seraient les facteurs de rupture ? Les paradoxes sont nombreux : si l'individu s'investit toujours autant dans son travail, les RPS et autres burn-out se multiplient. La GRH a réduit l'engagement de la personne à un résultat, une compétence, quand l'apport du sujet et de la situation de travail ont été mis de côté, comme s'ils n'avaient pas d'importance...

Entre reconnaissance au travail et récompense, la question est posée entre l'utilité sociétale de l'agent et son utilité économique. Pour les collectivités territoriales, les réformes à répétition qui les ont ébranlées ont rouvert la boîte de Pandore des grands enjeux stratégiques qui font désormais partie de la régulation des territoires pour laquelle elles ont besoin de plus d'autonomie et de moyens.

Désormais, l'espace et le temps se conjuguent au pluriel et la « posture » en situation de chacun remplace la compétence. Pour les usagers, l'intelligence de la situation de travail a mis en avant le rôle de l'agent et du manager, édifié sur un socle de valeurs partagées, leur marquage sociétal. Afin de répondre à la question : par mon travail, je sers à quoi ?

L'ouvrage analysera la structure des situations à risques dont celle relative à la crise sanitaire : est-elle ou non un facteur de rupture du système travail ? Il proposera une méthodologie simple et innovante, pour analyser chaque situation de travail et identifier ce qui construit « l'alliance » dans la relation. À la fois cible et acteur, le facteur humain « fait système » avec le travail. Comment l'ignorer encore ?