L'événement de référence pour la santé et la sécurité au travail

Prévention des TMS : focus sur CYRILLUS VERTBAUDET GROUP

Première cause de maladie professionnelle en France, les troubles musculo-squelettiques ou TMS sont l’une des priorités de l’assurance maladie pour la période 2014-2017. En effet depuis 2003, leur nombre a augmenté de 60%. Ils se traduisent par des douleurs mais aussi par de la raideur, de la maladresse ou une perte de force. Quelle que soit leur localisation, les TMS peuvent devenir irréversibles et entraîner un handicap durable.

Facteurs biomécaniques, mais aussi psychosociaux et organisationnels ou encore individuels : les causalités sont multiples et complexes. La lutte contre les TMS nécessite donc une analyse approfondie et un travail en équipe pluridisciplinaire. CYRILLUS VERTBAUDET GROUP s’est fortement engagé dans cette voie avec l’appui des services du pôle Santé Travail. Explications du responsable Prévention Sécurité au travail, Nicolas Duriez.

Les activités logistiques, priorités de la démarche de prévention santé

Depuis le début des années 2000, une politique structurée de prévention santé a été mise en place au sein de CYRILLUS VERTBAUDET GROUP. Basé à Tourcoing, le groupe textile représente 150 points de vente répartis dans 10 pays et 16 sites de e-commerce. 68% du chiffre d’affaires est aujourd’hui réalisé sur internet.  Suite aux actions d’évaluation des risques et de la pénibilité, des axes prioritaires d’amélioration ont été définis : parmi eux la prévention des TMS au sein des métiers logistiques. En effet,  ceux-ci sont particulièrement concernés par la répétitivité des gestes, le port de charges lourdes et les cadences de travail soutenues.

L’accent est mis sur le réaménagement des postes de travail : « En 2015, nous atteignons un total cumulé de 75% des postes de travail qui ont fait l’objet d’un aménagement, contre seulement 45% en 2013 » précise  Nicolas Duriez. Le rythme s’est donc nettement accéléré ces dernières années, grâce à une méthodologie désormais bien rodée.

A chaque initiation d’un nouveau projet, une équipe pluridisciplinaire dédiée est constituée afin de bien identifier les contraintes du poste et de travailler non seulement sur les aspects pratiques et techniques, mais aussi sur la dimension organisationnelle. De plus, afin d’assurer le suivi dans le temps après les nouveaux aménagements au sein du service concerné, l’un des agents est formé pour devenir « correspondant Santé sécurité », le référent au quotidien sur ces questions.

 

Le pôle Santé Travail : un partenaire privilégié

Depuis huit ans et pour tout nouveau projet, CYRILLUS VERTBAUDET GROUP s’appuie sur l’expertise du Pôle Santé Travail Métropole Nord en matière de prévention des TMS.

En qualité de service de santé au travail, Pôle Santé Travail a pour mission exclusive d’éviter toute altération de la santé des travailleurs du fait de leur travail. A cette fin, les équipes de santé au travail :

  • Conduisent les actions de santé au travail, dans le but de préserver la santé physique et mentale des travailleurs tout au long de leur parcours professionnel
  • Conseillent les employeurs, les travailleurs et leurs représentants sur les dispositions et mesures nécessaires afin d'éviter ou de diminuer les risques professionnels, d'améliorer les conditions de travail, de prévenir la consommation d'alcool et de drogue sur le lieu de travail, de prévenir le harcèlement sexuel ou moral, de prévenir ou de réduire la pénibilité au travail et la désinsertion professionnelle et de contribuer au maintien dans l'emploi des travailleurs 
  • Assurent la surveillance de l'état de santé des travailleurs en fonction des risques concernant leur sécurité et leur santé au travail, de la pénibilité au travail et de leur âge 
  •  Participent au suivi et contribuent à la traçabilité des expositions professionnelles et à la veille sanitaire.

Au fil du temps, un véritable partenariat s’est noué entre CYRILLUS VERTBAUDET GROUP et le  service de santé au travail du Pôle Santé Travail. Le médecin du travail et un ergonome du pôle sont associés à l’équipe pilote dès l’initiation du projet.

Cette équipe pluridisciplinaire permet  à chaque participant d’apporter sa vision :

  • Le responsable technique du projet est chargé de la faisabilité technique.
  • L’agent de maîtrise qui coordonne l’équipe apporte un point de vue d’ensemble sur l’organisation et assure la fluidité de la communication interne.
  • Les agents concernés s’expriment sur leur travail au quotidien, leurs attentes et leur ressenti face aux changements envisagés.
  • Le Comité d’Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail (C.H.S.C.T) apporte son expertise sur l’adéquation du poste par rapport aux conditions de travail.
  • L’infirmière (salariée du groupe) utilise son expertise sur les gestes et posture, ainsi que les retours d’expérience via  l’historique de l’entreprise.
  • Le responsable Prévention Sécurité au travail est responsable de la coordination globale du projet et s’assure de l’écoute de tous les acteurs et de l’appropriation par chacun.
  • Enfin, l’équipe de pôle Santé Travail (notamment le médecin du travail et l’ergonome) apporte son expertise sur l’analyse des situations de travail, sur l’identification des facteurs de risques et dans la construction des solutions de prévention.

Nicolas Duriez

 



«  C’est cette équipe qui travaille en commun sur l’élaboration d’un cahier des charges intégrant toutes les contraintes et proposant une solution globale qui intègre les axes d’amélioration de l’organisation » détaille Nicolas Duriez.

 

 

Focus sur l’adaptation du poste « Ouverture »

La gestion des retours de produits nécessite une première phase de traitement appelée « ouverture » : il s’agit de réceptionner le colis, de l’ouvrir et d’en vérifier le contenu, avant de valider le remboursement demandé par le client. Le volume des articles retournés est en forte augmentation ces dernières années (actuellement plus de 4 millions de colis par an) car les habitudes de consommation évoluent : les consommateurs n’hésitent pas à commander plusieurs articles afin de les essayer tranquillement chez eux, puis à renvoyer ceux qu’ils ne souhaitent pas conserver.

Pour le réaménagement de ce poste de travail, l’équipe-projet a réalisé :

  • une analyse détaillée de l’existant,
  • la définition de ce que serait le poste « idéal ».

Un premier prototype très basique « fabriqué maison » a permis à tous les opérateurs du service de tester la disposition des différents équipements et d’exprimer leurs suggestions et leurs remarques. Un retour a été systématiquement effectué auprès de chaque personne quant aux demandes formulées.  Le cahier des charges a ainsi pu évoluer avec la collaboration de toute l’équipe.

Plusieurs fournisseurs ont été rencontrés et le prestataire retenu a  réalisé un véritable prototype qui a été également testé sur site dans l’atelier et qui a fait l’objet de certaines adaptations.

L’ensemble du projet s’est étalé sur une dizaine de mois pour aboutir à l’équipement des dix postes de travail concernés. L’ergonome du pôle Santé travail a participé à chaque réunion et a apporté son expertise tout au long du processus. Afin de limiter les effets nocifs des gestes très répétitifs sur ce poste, et de l’alternance d’articles lourds et de très petits articles, des modifications techniques et organisationnelles ont été apportées : réglages des postes en hauteur,  évolution de l’implantation des outils et des consommables, facilitation de la  manutention, réflexion sur les flux et l’organisation du travail.

Selon Nicolas Duriez, « la plus grosse difficulté sur un tel projet, c’est de s’assurer de la bonne appropriation des changements par tous. Lors de la conception, on travaille pour que les gestes soient les plus naturels possible. Après la mise en œuvre, un accompagnement est nécessaire avec des formations et des procédures revues ». C’est le rôle primordial des correspondants sécurité, qui sont formés au document unique, et qui vont également bénéficier d’une formation « Gestes et postures » adaptée à cette mission.

 « En tant que responsable sécurité, j’ai beaucoup apprécié la disponibilité et l’expertise de Noémie Clément et Tommy DUBOIS,  ergonomes au Pôle Santé Travail, et de notre médecin du travail le Dr BOSCHIN (remplacé depuis par le Dr FOUCART). Le financement est assuré à 80% mais nous avons surtout bénéficié d’un appui très opérationnel et très professionnel » conclut Nicolas Duriez.

 

A propos de CYRILLUS VERTBAUDET GROUP :
CYRILLUS VERTBAUDET GROUP est un groupe français spécialisé dans la conception et la distribution d’articles textiles et de décoration pour les enfants et la famille, qui réunit deux marques : Vertbaudet et Cyrillus Deux marques aux racines solides, complémentaires, ayant chacune développé une réelle identité les rendant uniques sur le marché. D’envergure multicanale (boutiques, catalogue et internet) et internationale, ces deux marques sont distribuées partout dans le monde et sont présentes dans plus de 10 pays.

Prochains rendez-vous

conférences

évements Preventica

Désamorcer les conflits et réduire le stress au travail par le théâtre

THEATRICITE

Prévenir et gérer les conduites addictives en milieu professionnel

ALASSCA CONSEIL

Anticiper et conduire le changement pour survivre, s'adapter et innover

UNIVERSITE PARIS SACLAY

Prévention des expositions aux fibres d'amiante lors du traitement des déchets

CRAMIF / INRS

S’asseoir sur les douleurs au bureau

OSTEO ENTREPRISE / NEO FORMA

Approche Positive de la Prévention. Valoriser l’apport de la Prévention à la Performance de l’entreprise et de ses salariés

OPPBTP

Présents à Préventica 2019

Voir l'ensemble des partenaires