L'événement de référence pour la sécurité des personnes et des biens

Les moyens de première intervention, utilisables par tous contre l'incendie

Les équipes d'intervention internes à l'entreprise sont en première ligne en cas d'incendie

Toute personne qui aperçoit un début d’incendie doit savoir donner l’alarme et mettre en œuvre les moyens dits de première intervention (extincteurs, robinets d’incendie armés). Il est donc essentiel que l’ensemble du personnel soit formé à la manipulation des extincteurs et des RIA.

En dehors de cette formation de base, les équipiers de première intervention (EPI) sont des personnes spécifiquement formées dans l'entreprise afin de pouvoir intervenir efficacement en attendant l'arrivée des secours.

Utilisation de l'instecteur à incendie

Lorsque l'entreprise gère un site industriel présentant des risques spécifiques ou si le centre d'incendie et de secours est éloigné, l'entreprise devra également former des équipiers de seconde intervention (ESI) mettant en œuvre des moyens d’extinction plus importants. On les appelle communément « pompiers d’entreprise ».

Il peut également y avoir nécessité de former des équipiers d’intervention technique (EIT). Ces personnes spécifiquement formées auront pour rôle de mettre en sécurité les installations lors du déclenchement de l’alarme (coupure de l’alimentation en gaz, du chauffage, de la ventilation, arrêts des machines…)

Les matériels de première intervention sont indispensables dans toute entreprise

extincteurs portatifsLes matériels de première intervention sont essentiellement les extincteurs portatifs et les robinets d’incendie armés (RIA). Ils sont à la disposition de l’ensemble du personnel.

Le Code du travail précise qu’ « il existe au moins un extincteur portatif à eau pulvérisée d’une capacité minimale de 6 litres pour 200 m2 de plancher. Il existe au moins un appareil par niveau. Lorsque les locaux présentent des risques d’incendie particuliers, […], ils sont dotés d’extincteurs dont le nombre et le type sont appropriés aux risques  » ( article R. 4227-29)


Ils existe plusieurs types d'extincteurs selon l’agent extincteur qu’ils contiennent (eau, poudre, dioxyde de carbone…) et de leur poids ou de leur équipement (sur roues…).
Les extincteurs  doivent être placés sur des piliers ou sur les murs, dans des endroits bien dégagés, de préférence à l’entrée des ateliers ou des locaux. Ils doivent être signalés par une inscription visible de loin.

Les extincteurs portatifs

Les extincteurs portatifs doivent être conformes à la norme NF EN 3-7+A1). Leur conformité doit être certifiée par un organisme accrédité. La marque NF constitue une présomption de preuve de cette conformité, ainsi que la conformité à des spécifications complémentaires concernant le produit et l'organisation qualité du fabricant ou du revendeur. Ils doivent être fabriqués, éprouvés, ré-éprouvés et chargés selon les prescriptions réglementaires.

Pour intervenir efficacement sur un début d’incendie, il faut adapter le choix de l’agent d’extinction à la nature du feu (classe).

Principaux agents extincteurs préconisés en fonction de la nature du feu

Classe

Nature du feu

Agents extincteurs préconisés

A

Feux de matériaux solides, généralement de nature organique, dont la combustion se fait normalement avec formation de braises (bois, papier, carton…)

Eau en jet pulvérisé

Eau avec additif en jet pulvérisé

Poudre ABC ou polyvalente (généralement des phosphates d’ammonium)

B

Feux de liquides ou de solides liquéfiables (alcool, white-spirit, caoutchouc, la plupart des matières plastiques)

Eau avec additif en jet pulvérisé

Mousse

Poudre BC

Poudre ABC ou polyvalente

Dioxyde de carbone (CO2)

Hydrocarbures halogénés

C

Feux de gaz (méthane, butane, propane…)

Poudre BC

Poudre ABC ou polyvalente

Dioxyde de carbone (CO2)

Hydrocarbures halogénés

D

Feux de métaux

Poudres spéciales (spécifiques à chaque métal)

F

Feux liés aux auxiliaires de cuisson (huiles et graisse végétales ou animales) sur les appareils de cuisson

Eau avec additif en jet pulvérisé

Mousse

RIA (robinets d’incendie armés)

Lorsque l’emploi de l’eau n’est pas interdit, les robinets d’incendie armés permettent, une action puissante et efficace lors de la première intervention, dans l’attente de l’arrivée des secours. Ils doivent être implantés à des emplacements abrités du gel ou en être et à proximité des accès. Comme les extincteurs, les robinets d'incendie armés doivent être signalés de façon claire et visibles de loin.

 

Sur le même sujet

Thierry LAUNAY BNP Paribas Real Estate Property Management

"Préserver l’humain est la priorité de notre politique de sécurité incendie"

Thierry LAUNAY - Directeur du Département Prévention des risques Incendie
BNP Paribas Real Estate Property Management

Tanguy DU BUS DE WARNAFFE SERVICE D'INCENDIE DE BRUXELLES

"Le risque de cancer chez les sapeurs-pompiers professionnels, un axe de prévention majeur"

Tanguy DU BUS DE WARNAFFE - Officier chef de service
SERVICE D'INCENDIE DE BRUXELLES

Prochains rendez-vous

conférences

évements Preventica

Sécurité des grands événements : analyse des risques, planification et coordination

PREVENTICA

Les risques pour les personnes et l'environnement liés à la cybersécurité dans l'industrie chimique

INERIS

La prise en compte du risque humain dans le Risk management des entreprises : accidentologie et perception du risque par les décideurs.

CNPP

Sécurité Electronique & Cybersécurité : une indispensable association pour les sites à hauts risques

SYNCHRONIC

Intervention du RAID au CHU de Caen – Retex Mars 2018 – Suspicion d’intrusion terroriste

CLUB DES DIRECTEURS ET CONSEILLERS SURETE DES ETABLISSEMENTS HOSPITALIERS

Sécurité de l’information dans le milieu industriel

CNPP

Présents à Préventica 2019

Voir l'ensemble des partenaires