RDV en 2022 à NANTES & LYON ! |     JE M'INSCRIS

La nouvelle chaîne de webinaires entièrement dédiée à  la santé et la sécurité au travail

Evénements à venir - pour la santé, la sécurité et la qualité de vie au travail

Prévention des ADDICTIONS en milieu professionnel
02 juin 2022 - 11h00

Prévention des ADDICTIONS en milieu professionnel

GEPI
Beaucoup de Français font un usage quotidien de produits psychoactifs : tabac, alcool, cannabis. D’autres y ont recours occasionnellement. Certains sont directement affectés  par les usages de tiers.

Le milieu de travail n’est pas épargné par la consommation de droguesLa tendance à la banalisation de la consommation de certaines substances psychoactives, les initiations précoces à l’adolescence, les polyconsommations, l’augmentation des usages chez les femmes etc. ont un impact dans toutes les entreprises et organisations privées ou publiques.
Les jeunes comme les adultes recourent à l’usage de substances ou à des pratiques addictives (jeux vidéo, hyperconnexion, etc.) pour divers motifs liés à des facteurs personnels et environnementaux.

La sphère professionnelle peut jouer un rôle déterminant dans le processus pouvant mener à une addiction, quelles que soient les pratiques, qu’elles se déroulent avant, pendant ou après le travail.

Dans ce contexte, les managers ont une responsabilité importante dans la mise en place de conditions de travail favorables à la préservation de la santé.L'alcool, le tabac et le cannabis ainsi que les médicaments psychotropes sont les produits psychoactifs les plus utilisés dans la population active. Ces consommations restent cependant souvent taboues au travail, ce qui peut aggraver la situation des employés qui auraient pu bénéficier de prévention ou d’accompagnement, afin d’éviter de basculer dans l’usage excessif, voire la dépendance.

La santé individuelle des salariés et la santé collective de l’entreprise sont en jeu, car les conduites addictives peuvent être à la fois un symptôme et une conséquence de dysfonctionnements dans l’organisation du travail ou le management.

L’entreprise : un acteur déterminantAu regard de ces facteurs, les entreprises et les administrations

- services RH et sociaux, représentants du personnel, services de santé au travail

- sous la responsabilité des dirigeants, doivent privilégier, au-delà du règlement intérieur :

► Une démarche de prévention collective destinée à agir, en amont sur les facteurs de risques liés au travail (prévention primaire) : analyse des conditions et de l’organisation du travail et des dysfonctionnements éventuels, formation de l’encadrement, des services de santé au travail et des représentants du personnel, sensibilisation et information de tous les salariés, etc.  

► L’utilisation des méthodes validées et évaluées telles que le repérage précoce et l’intervention brève (RPIB) afin d’engager une démarche de prévention individuelle si nécessaire, repérer les consommations à risques et contribuer à  réaliser un diagnostic collectif de l’entreprise. Le RPIB ne peut être réalisé que par le médecin du travail/prévention.

► L’accompagnement des salariés présentant des conduites addictives pour prévenir les inaptitudes et la désinsertion professionnelle.

En replay - pour la santé, la sécurité et la qualité de vie au travail

04 avril 2022 - 14h30

Multiplication des crises : faut-il repenser nos méthodes de gestion de crise ?

Générations Sécurité
Discipline relativement récente, la gestion de crise est devenue une des composantes majeures des organisations en matière de maitrise des risques.

La multiplication des crises diverses protéiformes (catastrophes naturelles ou industrielles, crises sociales majeures, bouleversements boursiers, évènements géopolitiques, crise sanitaire, crises cyber) pèse lourdement sur les organisations et le quotidien.

La transparence et l’immédiateté ont permis à différents auteurs (journalistes, praticiens, politiques, etc.) de faire ressortir de nombreuses erreurs en matière de gestion de crise au cours des dernières années. 

Face à ces retours d’expérience , plusieurs questions sont posées par Raphael De-Vittoris, Michelin Group Crisis Manager, dans son dernier ouvrage " Surmonter les crises » Edtions DunoD : Les mêmes méthodes peuvent elles s’appliquer malgré la multiplication et complexification des crises ?

Et s’il était temps de repenser la notion même de crise? 

Et s’il était temps, pour cette discipline pourtant encore jeune, de se réinventer ?

A travers les regards croisées de Raphael De-Vittoris et d'Aurélien Lambert, Group Chief Security Officer du Groupe EGIS,
ce webinar vise à questionner les idées reçues sur la crise et apporter des réponses concrètes, opérationnelles et pragmatiques pouvant être rapidement implémentées dans vos organisations respectives.
07 juin - 14h00

CSE, utopie ou réalité ?

FÉDÉRATION DES ACTEURS DE LA PRÉVENTION
Par la création des CSE en 2017, le législateur ouvrait la voie à un changement de paradigme qui pourrait permettre de subordonner l’économique et le social des entreprises à la santé au travail. Depuis plusieurs mois maintenant, les entreprises ont pu expérimenter le CSE. Le contexte de crise sanitaire des derniers mois a-t-il permis de relever ce défi d’unification, ou bien est-il resté à l’état d’intention, louable mais inapplicable ?

Tels sont les questionnements de départ proposés aux participants du Prévhackthon Lyon le 23 juin prochain de 12h à 19h30 au salon PREVENTICA.

Les équipes disposeront de ce temps pour co-construire des solutions innovantes qui seront présentées et récompensées par à un jury. La FAP capitalisera les retours d’expériences, les problématiques émergeantes et les solutions proposées dans un nouveau livre blanc, à destination de l’ensemble des acteurs de la prévention et aux différentes institutions.

Pour préparer l’évènement et permettre aux participants de disposer de ressources inspirantes pour la production de solutions, nous souhaitons recueillir lors de ce webinaire :
· des expériences inspirantes de transformation du dialogue social au sein de votre organisation,
·    des actions qui se sont développées dans le cadre du CSE mais qui n’auraient pas pu voir le jour dans des CHSCT,
·    la concrétisation d’expérimentations qui intègrent conjointement les dimensions économiques, sanitaires, sociales, humaines ?
·    des témoignages sur des politiques S&ST ou des stratégies S&ST dans un contexte encore plus fort d’incertitude ?
·    des présentations d’outils ou de boite à outils co-construits par le CSE favorisant la mise en dynamique SST/CSE
·    des mesures prises pendant la crise pandémique qui ont permis de (re)découvrir le CSE Nous avons besoin de vous pour alimenter notre réflexion.

Vous souhaitez partager votre regard lors de ce webinaire.

Merci de transmettre vos coordonnées et une description très simple de ce que vous souhaitez aborder à communication@federation-prevention.com, Nous prendrons contact avec vous afin d’organiser les prises de paroles et valoriser vos travaux lors du wébinaire. 
24 mars - 14h30

Le médiateur professionnel, acteur de la responsabilité sociétale des entreprises ?

EPMN - ECOLE PROFESSIONNELLE DE LA MEDIATION ET DE LA NEGOCIATION
Pour beaucoup d'entre nous, la manière de travailler a plutôt changé depuis un an. Nous sommes nombreux à vivre le travail, un chômage partiel, une réorganisation, une restructuration et des incertitudes. Avec ces changements, la vie d'entreprise peut être vécue comme chaotique. C'est clair, nombre de dirigeants d'entreprises et de salariés sont confrontés depuis plusieurs mois de profondes turbulences.
L'ensemble des mesures prises ont un impact direct sur la qualité de la relation au travail. Les mutations se sont succédées. Les conceptions managériales subissent des effets de modes. Peut-on se contenter de rhabiller des concepts pour masquer des réalités ? Comment faire vivre la Responsabilité Sociétale d'une Entreprise lorsque celle-ci est sous de multiples obligations et empêchements ?
Lors de nos précédentes conférences, nous avons abordé la responsabilité sociétale des entreprises en ce qu'elle implique comme comportement de l'entreprise vis-à-vis de l'extérieur, de son environnement. Mais la RSE implique de se préoccuper de ceux qui font l'entreprise et notamment de la qualité de leurs relations. Implication, participation, confiance, découvrez comment un Médiateur Professionnel peut accompagner l'entreprise dans ce processus au-delà de la résolution des conflits.