La chaîne de webinaires entièrement dédiée à  la santé et la sécurité au travail

Evénements à venir - pour la santé, la sécurité et la qualité de vie au travail

SOLEIL et UV, comment prévenir les risques au travail et sur la plage ?
04 juillet 2024 - 11h30

SOLEIL et UV, comment prévenir les risques au travail et sur la plage ?

EFFICIENCE SANTE AU TRAVAIL
Le soleil, ami ou ennemi ? Le soleil est indispensable à la vie sur Terre. A petites doses, ses rayons nous sont tout à fait bénéfiques (synthèse de vitamine D, sensations de bien-être, etc.). Mais à trop s’y exposer, le soleil présente aussi des risques pour la santé, principalement pour notre peau et nos yeux.
A l’approche des beaux jours et des vacances d’été, prévenir les comportements à risques au soleil, s’avère un enjeu majeur en termes de santé publique !
Il ne faut pas négliger non plus les expositions professionnelles... Pourtant les risques sont bien là et leurs conséquences peuvent être très graves.
Pour vous accompagner dans la compréhension de ces enjeux et la prévention de ces risques, Efficience en partenariat avec l’association Sécurité Solaire, centre collaborateur de l’OMS, vous propose ce webinaire :

Au programme :
- Le rayonnement solaire
- Ses effets sur la santé
- Les conseils pratiques et les moyens de protection
- Les spécificités des expositions et protections professionnelles
- Des pistes d’action de prévention

* La Sécurité Solaire a pour objet la sensibilisation et l’information de la population sur les risques pour la santé liés aux “surexpositions” solaires. Reconnue d’intérêt général par l’administration française, elle coopère et reçoit le soutien des secteurs publics et institutionnels (ARS, INSERM, Météo France, …) ainsi que privés (Les entreprises contre le cancer, la Ligue contre le cancer-comité 92, …).

En replay - TRAVAIL ET RELATIONS SOCIALES

30 avril 2024 - 11h30

Prendre SOIN DES SOIGNANTS, utilité d’une formation universitaire, retex d’un dispositif de soin dédié en ADDICTOLOGIE

CHU Toulouse
Prendre soin des soignants c’est investir pour l'avenir en prévenant le risque d'épuisement professionnel, en augmentant la durée d'exercice des soignants, en favorisant l'attractivité de la profession et en améliorant la qualité des soins dispensés.
Des soignants conscients de leur vulnérabilité et capables de prendre soin d'eux-mêmes est un gage de compétence et de qualité qui se doit d'être travaillé et enseigné.

Le DIU Soigner les Soignants forme depuis 9 ans des professionnels de santé qui ont le souhait de s’impliquer de manière active dans la promotion de la santé des soignants.
Les professionnels de santé ont tendance à négliger leur propre santé, nombreuses sont les représentations et idées reçues qui règnent dans cette population. Forts de leurs connaissances de terrain ils ne veulent pas éprouver davantage encore les praticiens sur-sollicités qui les entourent au quotidien, alors ils continuent de soigner malgré un état de santé dégradé, ils négligent pour eux-mêmes les actes de prévention et de dépistage qu'ils recommandent par ailleurs à leurs patients.

Prendre du temps pour soi et pour se soigner n'est pas une évidence pour celui qui chaque jour consacre son temps à soigner les autres, bien souvent il prendra l'option de se soigner lui-même avec le manque d'objectivité et de distance qui en découle, pratiquera l'automédication, restera dans le déni de symptômes psychiques, de consommations de substances ou de médicaments, de symptômes dépressifs... le recours aux soins se faisant souvent très (trop) tardivement.
Le développement de structures de soins dédiées est une façon de répondre à cette problématique en permettant un accès facilité aux soins notamment en s’affranchissant de certains freins au recours aux soins, notamment la crainte du non-respect de la confidentialité.

Intervention du Dr Bénédicte Jullian, psychiatre addictologue au sein de l’unité ACCESS (Addictions Consultations Confidentielles Entraide et Soins aux Soignants) et co-coordinatrice pédagogique du DIU Soigner les Soignants.

20 février 2024 - 14h00

Un « TABAC DATING » combiné à un suivi, une action originale

FLEURY MICHON
Action originale conduite par le service de santé au travail Fleury Michon avec l’Association « Je Ne Fume Plus !»

Deux intervenants formés en tabacologie se proposaient d’aller à la rencontre des salariés directement dans les restaurants d’entreprise après avoir préalablement formé toute l’équipe de santé au travail à la prise en charge des salariés désireux d’être suivis et notamment à la prescription de substituts nicotiniques, y compris à l’utilisation de cigarettes électroniques.

Les points clés de l’action :
- basée sur le « aller vers » : les salariés ne pouvaient ignorer les stands installés dans les restaurants d’entreprise
- basée sur la curiosité ordinaire : ce type de manifestation dans les selfs est suffisamment rare pour attirer le regard
- basée sur la mise en activité du sujet : le fumeur manipule les dispositifs, patch, « vapes », pâtes à macher et apprend immédiatement à les utiliser      
- basée sur la substitution nicotinique      
- basée sur le remplacement : oralité ; objet de rassurance en main (cigarette électronique surtout)       
- démarche affirmative intitulée fort intelligemment « je ne fume plus !» : postulat de départ positif qui met l’individu en situation de réussite et qui shunte la période pré décisionnelle à la démarche de sevrage      
- non exploratoire de la question du tabagisme et non stigmatisante
- communication et attitude positive des accompagnants
- accompagnants sachant et légitimes
- le coaching représenté par la possibilité de suivi par les IDEST présents dans toutes usines


Fleury Michon, Lauréat aux 1ers Trophées Bossons Futé en Octobre 2023

Depuis 70 ans, Bossons Futé, association reconnue d’utilité publique, agit pour une prévention des risques professionnels issue du terrain et pragmatique. Elle anime un site internet dont l’objectif est de fournir à toutes les personnes concernées par la santé et la sécurité au travail une information structurée sur les métiers et les risques professionnels. Ces premiers Trophées s’inscrivent dans cette logique : valoriser les meilleures pratiques de prévention, celles qui sont efficaces et pérennes
08 juin 2023 - 14h30

VISION ZÉRO ou comment instaurer un environnement de travail SAIN et promouvoir le BIEN-ETRE au travail

AISS
La stratégie « VISION Zéro » part de la réflexion que les accidents du travail et les maladies professionnelles ne sont pas une fatalité : ils ont toujours une ou plusieurs causes.

En mettant en place une culture de prévention solide, ces causes peuvent être éliminées, et les accidents du travail, maladies professionnelles et autres préjudices peuvent être évités. 

Cette stratégie a été élaborée par l’Association internationale de la sécurité sociale (AISS) qui est la principale organisation internationale à l’intention des institutions, ministères et agences publiques en charge de la sécurité sociale. Elle œuvre également en matière de prévention des risques professionnels. 

«Vision Zéro» intègre les trois dimensions de la sécurité, de la santé et du bien-être à tous les niveaux de travail. Le concept Vision Zéro de l’AISS est pragmatique, flexible, et cette flexibilité permet à Vision Zéro d’être mis à profit quel que soit le lieu de travail, l’entreprise ou le secteur, et ce, dans toutes les régions du monde. 

Bernd Treichel (Senior Technical Specialist in Prevention and Social Security AISS), Sébastien Chaigneau (Directeur HSE Groupe BMI) et Dominique Vacher (section électricité AISS, Président DVConseils) partageront l’objectif et l’intérêt que présente cette stratégie, le concept et son contenu, les outils qui l'accompagnent ainsi qu’un retour d’expérience de terrain
24 mai 2023 - 16h15

Quand les ACTIVITÉS PHYSIQUES ET SPORTIVES en milieu professionnel riment avec Qualité de vie, bien-être et santé au travail

ANDRH
Si les bénéfices de la pratique d’activité physique et APS sont largement démontrés au plan scientifique, la crise sanitaire est venue dans le monde professionnel entre autre, rappeler les bénéfices sur la qualité de vie, le bien-être et la santé des collaborateurs sur les trois dimensions de la santé physique, mentale et sociale.

En 2023, la première cause des maladies professionnelles déclarées concernaient des troubles musculosquelettiques (TMS) (en 2019 déjà 88%). Délétères à la fois pour les salariés et l’entreprise, les TMS se manifestent par des tendinites, des syndromes du canal carpien ou encore des lombalgies.

Aussi, un des moyens de prévention des TMS, au-delà de l’intérêt porté à la santé globale des collaborateurs, peut être le développement des activités physiques et sportives.

La santé mentale des salariés est également un sujet de préoccupation, une des causes d’absentéisme qui augmente le plus : un arrêt sur 10 en 2016 à 1 sur 5 en 2022 (chiffre Malakoff). Les résultats du 11e baromètre du cabinet Empreinte humaine de mars 2023 décrivent la santé mentale « très dégradée », 44 % des salariés sont exposés à la détresse psychologique. Enfin la santé sociale est un pan important à prendre en compte.

L’occasion lors de cette table ronde de présenter les recommandations et bonnes pratiques pour la mise en place d’activité(s) physique(s) et sportive(s) en milieu professionnel au travers d’un  guide Afnor réalisé sous impulsion du Ministère des sports et accessible gratuitement réalisé en prévision des JO 2024 à  l’occasion des JO Olympiques et paralympiques d’été à Paris en 2024.

Si 83 % des salariés français déclarent souhaiter pouvoir pratiquer une activité physique et sportive (APS) à l’occasion de leur journée de travail, moins d’une entreprise sur cinq (18 %) propose aujourd’hui des APS à ses collaborateurs.

Source : MEDEF, CNOSF, Ministère des sports, Union Sport & Cycle, Rapport étude « sport en entreprise », 2017.

L’activité physique et sportive devient alors un outil essentiel dans la gestion des ressources humaines de promotion de la QVT, favorise le bien être des collaborateurs, contribue à l’attractivité et à la productivité des organisations et préserve la santé des individus de façon globale.

Les intervenants présents se proposent d’étayer tout l’intérêt d’inscrire son organisation de quelque façon que ce soit dans la sensibilisation et le développement des activités physiques et sportives.

L’activité physique et sportive en milieu professionnel, une démarche collective gagnant‐gagnant.
02 juin 2022 - 11h00

Prévention des ADDICTIONS en milieu professionnel

GEPI
Beaucoup de Français font un usage quotidien de produits psychoactifs : tabac, alcool, cannabis. D’autres y ont recours occasionnellement. Certains sont directement affectés  par les usages de tiers.

Le milieu de travail n’est pas épargné par la consommation de droguesLa tendance à la banalisation de la consommation de certaines substances psychoactives, les initiations précoces à l’adolescence, les polyconsommations, l’augmentation des usages chez les femmes etc. ont un impact dans toutes les entreprises et organisations privées ou publiques.
Les jeunes comme les adultes recourent à l’usage de substances ou à des pratiques addictives (jeux vidéo, hyperconnexion, etc.) pour divers motifs liés à des facteurs personnels et environnementaux.

La sphère professionnelle peut jouer un rôle déterminant dans le processus pouvant mener à une addiction, quelles que soient les pratiques, qu’elles se déroulent avant, pendant ou après le travail.

Dans ce contexte, les managers ont une responsabilité importante dans la mise en place de conditions de travail favorables à la préservation de la santé.L'alcool, le tabac et le cannabis ainsi que les médicaments psychotropes sont les produits psychoactifs les plus utilisés dans la population active. Ces consommations restent cependant souvent taboues au travail, ce qui peut aggraver la situation des employés qui auraient pu bénéficier de prévention ou d’accompagnement, afin d’éviter de basculer dans l’usage excessif, voire la dépendance.

La santé individuelle des salariés et la santé collective de l’entreprise sont en jeu, car les conduites addictives peuvent être à la fois un symptôme et une conséquence de dysfonctionnements dans l’organisation du travail ou le management.

L’entreprise : un acteur déterminantAu regard de ces facteurs, les entreprises et les administrations

- services RH et sociaux, représentants du personnel, services de santé au travail

- sous la responsabilité des dirigeants, doivent privilégier, au-delà du règlement intérieur :

► Une démarche de prévention collective destinée à agir, en amont sur les facteurs de risques liés au travail (prévention primaire) : analyse des conditions et de l’organisation du travail et des dysfonctionnements éventuels, formation de l’encadrement, des services de santé au travail et des représentants du personnel, sensibilisation et information de tous les salariés, etc.  

► L’utilisation des méthodes validées et évaluées telles que le repérage précoce et l’intervention brève (RPIB) afin d’engager une démarche de prévention individuelle si nécessaire, repérer les consommations à risques et contribuer à  réaliser un diagnostic collectif de l’entreprise. Le RPIB ne peut être réalisé que par le médecin du travail/prévention.

► L’accompagnement des salariés présentant des conduites addictives pour prévenir les inaptitudes et la désinsertion professionnelle.
03 mai 2022 - 11h00

PRENDRE SOIN DU DOS de celles et ceux qui prennent soin de nous !

GEPI
Les TMS sont la première cause de maladies professionnelles déclarées en France. Plus particulièrement, la lombalgie aussi communément appelée “mal de dos” est un phénomène commun dans le monde professionnel. D’après l’INRS : 2 salariés sur 3 ont eu, ont ou auront des problèmes de dos.

Dans ce contexte, comment prévenir les maux de dos pour protéger la santé des salariés ?C’est la problématique pour laquelle Percko agit chaque jour, avec l’utilisation d’une technologie unique et brevetée : les tenseurs Lyne. Ces derniers sont intégrés dans une solution textile, sous forme de seconde peau ou de gilet, pour une utilisation quotidienne durant la journée de travail. Sur le long terme, la technologie renforce les muscles profonds du dos pour la prévention des TMS.Cependant chaque secteur possède des spécificités différentes, en termes de besoins et d’applications pour la prévention des TMS.

Dans ce cadre, comment obtenir une solution adaptée pour les différents corps de métier ?Se basant sur la technologie Lyne, Percko propose différentes solutions pour les différents secteurs particulièrement exposés aux problématiques de maux de dos.

Leur dernière innovation est ainsi MEDI LYNE : un sous-vêtement de protection du dos pour les soignants. A la demande de plusieurs établissements de santé, un cahier des charges très précis a été établi, à partir des nécessités des futurs utilisateurs. Un produit pensé pour les soignants et avec les soignants a ainsi été créé : actif et polyvalent, il réduit la pénibilité des journées pour son porteur.

Venez découvrir et discuter des différentes solutions disponibles, selon votre domaine, pour prévenir les TMS !
28 avril 2022 - 10h30

Avant-Première : Journée Régionale de la Prévention 2022 – Tous Mobilisés contre les ADDICTIONS

AINF, différentes UIMMs des Hauts-de-France, ARACT Hauts-de-France
Avant-Première : Journée Régionale de la Prévention 2022 – Tous Mobilisés contre les ADDICTIONS dans les Hauts-de-France, organisée par l’AINF et les différentes UIMMs des Hauts-de-France en partenariat avec l’ARACT Hauts-de-France et le soutien de PREVENTICA

Dirigeants, RH, HSE, Cadres : Les conduites addictives s'étendent au-delà du monde du travail mais ne s'arrêtent pas à la porte des entreprises.

Parmi la population active, 20% des hommes ont un usage dangereux de l’alcool, 15% des employés consomment du cannabis plus d’une fois par semaine, … (chiffres issus de la cohorte Constances – Mars 2021).

Le milieu du travail constitue un facteur d'intégration et de protection face aux risques d'addiction mais peut néanmoins aggraver voire déclencher des conduites addictives. Au-delà des vulnérabilités individuelles, il est nécessaire de passer à la dimension collective de la prévention contre ces conduites addictives. Cette avant-première va vous présenter dans les grandes lignes le programme de cette journée.

Nous commencerons par redéfinir les addictions, leurs conséquences dans le monde du travail pour ensuite aborder les différents niveaux de prévention en entreprise jusqu’à la présentation de la charte ESPER, le tout illustré par des retours d’expérience d’entreprise.

Enfin, autour d’ateliers ludiques, nous vous ferons découvrir les outils modernes pour démarrer concrètement cette démarche de prévention.
07 avril 2022 - 13h00

Réussir le défi d’un management humain !

Claude Garcia-Zunino
Alors que la crise du Covid est toujours au cœur de l’actualité, le management à distance s’est imposé comme un nouveau modèle à adopter dans les organisations publiques et privées. Encore de nouveaux enjeux pour les managers : ils doivent poursuivre un management à distance avec leurs équipes. Focus sur les bonnes pratiques.

+ Organiser le management à distance en mettant l’humain au cœur de la relation humaine+ Mettre en place sa communication managériale à distance, avec créativité et intelligence collective

+ Motiver et booster les individus et les équipes, avec un management plus humaniste.Claude est spécialiste de l’humain au cœur de l’organisation.Conférencière, formatrice, coach, facilitatrice, elle révèle l’importance de l’humain dans les organisations publiques et privées, afin de développer le bien

-être des collaborateurs, le management humain, la bienveillance et la performance au travail.

Claude est spécialiste de l’humain au cœur de l’organisation.
Conférencière, formatrice, coach, facilitatrice, elle révèle l’importance de l’humain dans les organisations publiques et privées, afin de développer le bien-être des collaborateurs, le management humain, la bienveillance et la performance au travail.

8 ans d’expérience à des postes de directions marketing communication, 20 ans de missions dans des PME et grands groupes en tant que consultante, son expertise du management hiérarchique, transversal, projets, réseaux l’oriente naturellement vers toutes les innovations managériales.

Elle a créé le cabinet human SUCCESS, pour proposer des missions de conseil, coaching, teambuilding, formation en stratégie et management avec une équipe de consultants experts, œuvrant pour l’humain et la bienveillance dans toute sa splendeur.

Coach human SUCCESS, certifié à la méthode « Human Elément » (Elément Humain) et ICS « Implicit Career Search » (recherche de carrière implicite), guide du développement du leadership et des équipes, elle développe l’accompagnement individuel et collectif, pour créer un environnement de travail humaniste, responsable et ouvert.

Mes thématiques de conférences, destinées au monde de l’entreprise sont basées sur le leadership humain, le management réinventé au cœur de l’entreprise, l’innovation managériale en pleine conscience pour une organisation innovante, plus humaine et ouverte, connectée et moderne.