La chaîne de webinaires entièrement dédiée à  la santé et la sécurité au travail

Evénements à venir - pour la santé, la sécurité et la qualité de vie au travail

En replay - TRAVAIL ET RELATIONS SOCIALES

20 février 2024 - 14h00

Un « TABAC DATING » combiné à un suivi, une action originale

FLEURY MICHON
Action originale conduite par le service de santé au travail Fleury Michon avec l’Association « Je Ne Fume Plus !»

Deux intervenants formés en tabacologie se proposaient d’aller à la rencontre des salariés directement dans les restaurants d’entreprise après avoir préalablement formé toute l’équipe de santé au travail à la prise en charge des salariés désireux d’être suivis et notamment à la prescription de substituts nicotiniques, y compris à l’utilisation de cigarettes électroniques.

Les points clés de l’action :
- basée sur le « aller vers » : les salariés ne pouvaient ignorer les stands installés dans les restaurants d’entreprise
- basée sur la curiosité ordinaire : ce type de manifestation dans les selfs est suffisamment rare pour attirer le regard
- basée sur la mise en activité du sujet : le fumeur manipule les dispositifs, patch, « vapes », pâtes à macher et apprend immédiatement à les utiliser      
- basée sur la substitution nicotinique      
- basée sur le remplacement : oralité ; objet de rassurance en main (cigarette électronique surtout)       
- démarche affirmative intitulée fort intelligemment « je ne fume plus !» : postulat de départ positif qui met l’individu en situation de réussite et qui shunte la période pré décisionnelle à la démarche de sevrage      
- non exploratoire de la question du tabagisme et non stigmatisante
- communication et attitude positive des accompagnants
- accompagnants sachant et légitimes
- le coaching représenté par la possibilité de suivi par les IDEST présents dans toutes usines


Fleury Michon, Lauréat aux 1ers Trophées Bossons Futé en Octobre 2023

Depuis 70 ans, Bossons Futé, association reconnue d’utilité publique, agit pour une prévention des risques professionnels issue du terrain et pragmatique. Elle anime un site internet dont l’objectif est de fournir à toutes les personnes concernées par la santé et la sécurité au travail une information structurée sur les métiers et les risques professionnels. Ces premiers Trophées s’inscrivent dans cette logique : valoriser les meilleures pratiques de prévention, celles qui sont efficaces et pérennes
08 février 2024 - 11h00

Nouveau mode de travail : recherche FREELANCES QUALIFIES !

AFNOR
Le retour d’expérience des derniers mois met en exergue l’émergence des nouveaux modes de travail et de gestion des recrutements, avec le recours à des freelances hautement qualifiés. Aujourd’hui la question n’est plus pourquoi faire appel à eux mais où trouver les experts immédiatement opérationnels.

Côté experts, les profils à très haute valeur ajoutée boudent les plateformes de freelancing généralistes. Le recul du départ à la retraite, la recherche d’un revenu complémentaire et l’envie d’une collaboration plus libre, poussent les talents très expérimentés et sectoriels à préférer des services d’intermédiation hautement qualifiés par intervention humaine aux plateformes généralistes à fort volume et soumises à des algorithmes.

Côté entreprises, les directions pilotent leur recrutement, de moins en moins en fonction des postes à pourvoir, et de plus en plus au fil des projets. Les tensions sur le marché du travail et la nécessité d’assurer la continuité de service à la clientèle conduisent les entreprises à recourir au renfort d’équipe, une pratique émergente.

Lancé en 2023, le service BAO – Bouche à oreille a pour vocation à mettre en relation entreprises et experts qualifiés, pour des missions ponctuelles. Sophie Sala, fondatrice et manager du nouveau service au sein du groupe AFNOR partagera son retour d’expérience, les premières missions menées au sein des entreprises et les écueils à éviter.

Sophie Sala, spécialiste des ressources humaines, de la médiation et de l’animation de réseaux d’experts, a travaillé pendant 18 mois en tant qu’intrapreneure au sein du groupe AFNOR au lancement de BAO "Bouche à Oreille", le service de mise en relation entre les entreprises et des experts opérationnels dont elle est aujourd’hui la directrice.
23 janvier 2024 - 11h00

Comment rendre la PREVENTION en entreprise plus ANIMEE et plus VIVANTE ?

COVEN
Julie Cutillas, Fondatrice de Coven et Bastien Trichereau, Game designer seront ravis de vous présenter une collection de jeux de plateau qui va révolutionner votre approche quotidienne de la prévention : les Box Prévention ! Vous pourrez également découvrir le retour d'expérience de l'un de nos clients : Jérôme Bourgy, Responsable Prévention de Pôle chez VINCI Energies.

Programme du webinaire :
- Présentation générale : un outil axé sur l'approche pédagogique par l'action
- Exposition des diverses situations d'application
- Démonstration des Box Prévention
- Retour d'expérience d'un client
- Conclusion et session questions/réponses

Les Box Prévention Coven, C’est quoi ?
Cette collection de serious games extrêmement simples à déployer permet à tous d'être impliqués dans un moment d'équipe participatif autour de sujets variés. ¼ h sécurité, causeries, minutes prévention, CODIR, formation : toutes les occasions sont bonnes pour découvrir une de nos box ! Entre énigmes à résoudre, activités stimulantes et des échanges inter-équipes, la prévention cesse d'être une corvée pour devenir une expérience captivante.

Pour faire simple, les Box Prévention, c’est :
- Une durée modulable (à partir de 20 min)
- Jusqu'à 6 participants
- 1 box = 1 thème = 1 jeu unique et inédit
- Un outil pour tracer l'utilisation de la Box

Nomades et réutilisables, les Box Prévention sont disponibles sur un panel de thématiques (Prévention des TMS, chute de plain-pied, travail en hauteur, risque routier et risque chimique).

Alors, prêt à révolutionner votre approche de la prévention avec Coven ?
21 septembre 2023 - 13h45

La confiance, une quête du SENS AU TRAVAIL

ERIC CHABOT
Trouver du sens au travail n’a de sens que si on comprend les sens du mot « Confiance »

Comment remobiliser les troupes dans une quête qui fait sens ?
Comment éviter le désengagement par la mise en place d’une quête de sens ?
Comment individuellement prendre notre responsabilité dans cette quête de sens ?

Le monde VUCA (pour Volatility, Uncertainty, Complexity, Ambiguity), ce monde Volatile, Incertain,
Complexe et Ambigu que nous avons pris l’habitude de connaître depuis deux décennies n’est plus simplement instable mais semble devenir carrément chaotique.

Un monde qui engendre des situations dans lesquelles les résultats ne sont pas simplement difficiles à prévoir, mais totalement imprévisibles, un monde qui à travers une crise sanitaire, climatique et financière n'est plus simplement ambigu, mais pour beaucoup incompréhensible.A ce sujet, un nouvel acronyme B.A.N.I avec un B pour Brittle (Fragile), A (pour Anxieux), N (comme Non Linéaire) et I (comme Incompréhensible) semble émerger un peu partout dans le monde.

Devant cette réalité qui n’est pas liée à l’entreprise, à l'organisation ou à l'établissement public, comment celle-ci peut-elle redonner du sens au travail sans tomber dans le piège de la « bonheurisation » ou de l’injonction de la bienveillance ?

Cette conférence à la fois motivationnelle, interactive et réflexive, finira de convaincre les dernières personnes réticentes aux évolutions des modèles de management par l’autonomie et la confiance. Elle permettra à chacun de prendre de la hauteur, de retrouver le moral en redécouvrant le pouvoir d’agir et de décision dans son travail.Vous apprendrez notamment :

- Les 4 ruptures de paradigmes sociétaux qui impactent notre vision du travail
- Comment la science fait le lien entre confiance et bien-être au travail
- Quelles directions donner aux modèles de management pour répondre à ces changements de paradigme
- Comment redonner plus de sens au travail par la quête de la confiance consolidée
- Les 3 grands axes de travail et de réflexion pour évoluer collectivement et par où commencer
19 septembre 2023 - 16h30

FEMMES et SANTÉ GLOBALE au travail : quels enjeux, quels impacts et quelles évolutions, pour quelles responsabilités des acteurs ?

CERCLE ENTREPRISES ET SANTE
70% des femmes au travail en France...

Quelle prise en compte réelle des spécificités et besoins ?

Alors que c’est désormais plus de 70% de la population 18-64 ans qui se trouve au travail, quelle est réellement, sur le terrain comme dans les politiques et programmes de Santé au Travail, la prise en compte des spécificités des besoins, et aussi des activités de travail qui sont les leurs ?

De fortes disparités selon les secteurs.

Les disparités sont fortes selon les secteurs, les activités, les postes… et les types d’emplois

- avec des emplois dits ‘féminins’, et d’autres ‘masculins’ où l’accès des femmes demeure une gageure, et alors que le renforcement de l’égalité et l’équité femmes

– hommes est une visée de plus en plus affirmée et reconnue dans l’accès, le traitement, mais aussi l’adaptation des fonctions et des postes.

- Quels sont exactement les enjeux et les réalités du travail des femmes, en impact et au fil de la santé et de la sécurité au travail ?

- Pourquoi une prise en compte et une approche spécifique femmes sont-elles nécessaires ? De quels indicateurs dispose-ton ? 

et quels sont les enseignements genrés

– tirés, ou pas…

-des approches et bilans effectués régulièrement en matière de risques professionnels ? (DUERP, fiches d’entreprises…)

- Que changent en la matière les innovations tech. et organisationnelles qui viennent transformer notre monde du travail ?Perspectives, et retours d’expériences.

En dialogue ouvert avec les participants dans la salle
08 juin 2023 - 14h30

VISION ZÉRO ou comment instaurer un environnement de travail SAIN et promouvoir le BIEN-ETRE au travail

AISS
La stratégie « VISION Zéro » part de la réflexion que les accidents du travail et les maladies professionnelles ne sont pas une fatalité : ils ont toujours une ou plusieurs causes.

En mettant en place une culture de prévention solide, ces causes peuvent être éliminées, et les accidents du travail, maladies professionnelles et autres préjudices peuvent être évités. 

Cette stratégie a été élaborée par l’Association internationale de la sécurité sociale (AISS) qui est la principale organisation internationale à l’intention des institutions, ministères et agences publiques en charge de la sécurité sociale. Elle œuvre également en matière de prévention des risques professionnels. 

«Vision Zéro» intègre les trois dimensions de la sécurité, de la santé et du bien-être à tous les niveaux de travail. Le concept Vision Zéro de l’AISS est pragmatique, flexible, et cette flexibilité permet à Vision Zéro d’être mis à profit quel que soit le lieu de travail, l’entreprise ou le secteur, et ce, dans toutes les régions du monde. 

Bernd Treichel (Senior Technical Specialist in Prevention and Social Security AISS), Sébastien Chaigneau (Directeur HSE Groupe BMI) et Dominique Vacher (section électricité AISS, Président DVConseils) partageront l’objectif et l’intérêt que présente cette stratégie, le concept et son contenu, les outils qui l'accompagnent ainsi qu’un retour d’expérience de terrain
24 mai 2023 - 16h15

Quand les ACTIVITÉS PHYSIQUES ET SPORTIVES en milieu professionnel riment avec Qualité de vie, bien-être et santé au travail

ANDRH
Si les bénéfices de la pratique d’activité physique et APS sont largement démontrés au plan scientifique, la crise sanitaire est venue dans le monde professionnel entre autre, rappeler les bénéfices sur la qualité de vie, le bien-être et la santé des collaborateurs sur les trois dimensions de la santé physique, mentale et sociale.

En 2023, la première cause des maladies professionnelles déclarées concernaient des troubles musculosquelettiques (TMS) (en 2019 déjà 88%). Délétères à la fois pour les salariés et l’entreprise, les TMS se manifestent par des tendinites, des syndromes du canal carpien ou encore des lombalgies.

Aussi, un des moyens de prévention des TMS, au-delà de l’intérêt porté à la santé globale des collaborateurs, peut être le développement des activités physiques et sportives.

La santé mentale des salariés est également un sujet de préoccupation, une des causes d’absentéisme qui augmente le plus : un arrêt sur 10 en 2016 à 1 sur 5 en 2022 (chiffre Malakoff). Les résultats du 11e baromètre du cabinet Empreinte humaine de mars 2023 décrivent la santé mentale « très dégradée », 44 % des salariés sont exposés à la détresse psychologique. Enfin la santé sociale est un pan important à prendre en compte.

L’occasion lors de cette table ronde de présenter les recommandations et bonnes pratiques pour la mise en place d’activité(s) physique(s) et sportive(s) en milieu professionnel au travers d’un  guide Afnor réalisé sous impulsion du Ministère des sports et accessible gratuitement réalisé en prévision des JO 2024 à  l’occasion des JO Olympiques et paralympiques d’été à Paris en 2024.

Si 83 % des salariés français déclarent souhaiter pouvoir pratiquer une activité physique et sportive (APS) à l’occasion de leur journée de travail, moins d’une entreprise sur cinq (18 %) propose aujourd’hui des APS à ses collaborateurs.

Source : MEDEF, CNOSF, Ministère des sports, Union Sport & Cycle, Rapport étude « sport en entreprise », 2017.

L’activité physique et sportive devient alors un outil essentiel dans la gestion des ressources humaines de promotion de la QVT, favorise le bien être des collaborateurs, contribue à l’attractivité et à la productivité des organisations et préserve la santé des individus de façon globale.

Les intervenants présents se proposent d’étayer tout l’intérêt d’inscrire son organisation de quelque façon que ce soit dans la sensibilisation et le développement des activités physiques et sportives.

L’activité physique et sportive en milieu professionnel, une démarche collective gagnant‐gagnant.
08 novembre 2022 - 11h00

Comment suivre efficacement la CONFORMITE de vos EQUIPEMENTS de TRAVAIL ?

ACCILINE+
Le saviez-vous ?

8% des accidents de travail sont liés à l'utilisation d'outillages à main ou machines* en 2019.

Il devient donc essentiel de maîtriser le suivi des équipements de travail pour prévenir ces accidents.

Pour accompagner les entreprises et ainsi anticiper, se préparer et répondre aux crises nos consultants préventeurs experts vous partagent les 5 clés du suivi de la conformité de vos équipements de travail.

1- Connaître les principes généraux du suivi des équipements de travail
2- Connaître les spécificités
3- Rappeler l’objectif général : s’assurer de la conformité des équipements
4- Faire attention aux détails
5- Énoncer clairement ses besoins en traçabilité auprès de l’organisme de contrôle

* source AMELI France

Ayming est une société pionnière du conseil en performance opérationnelle présente dans 14 pays et qui accompagne des entreprises de toutes tailles et de tous secteurs d’activités autour de 3 expertises majeures : Finance & taxes, Innovation et RH.

Partenaire des directions des ressources humaines et prévention, Ayming intervient sur toutes leurs problématiques liées aux risques professionnels, à l’expérience et l’engagement collaborateurs, à la paie et au SIRH, à la formation et au développement des compétences et à la délégation de services RH. Ayming, forte de son expertise, a développé Acciline + : le logiciel de pilotage des risques professionnels et de la santé & sécurité au travail.
15 septembre 2022 - 11h00

Fonction Publique : PREVENTION et lutte contre la DESINSERTION PROFESSIONNELLE

PREVENTICA
Axe fort du nouveau plan Santé Travail dans la Fonction Publique, le risque de désinsertion professionnelle, en raison d’un état de santé incompatible avec la poursuite d’une activité professionnelle, renvoie à une multiplicité de facteurs, dont certains peuvent être en lien avec le travail, les conditions, les situations, la spécificité, les contraintes particulières liées au travail ou à la mission.

La dimension collective des actions de prévention, doit être privilégiée. Celle-ci nécessite de supprimer ou de réduire autant que possible en amont les risques d’usure à partir de l’évaluation des risques et de la mise en œuvre d’actions de prévention, incluant la prise en compte des facteurs de risques psychosociaux.

En complément de ces actions, la prise en compte les parcours professionnels afin d’anticiper les évolutions prévisibles liées aux conditions de travail, l’accompagnement du reclassement des agents, le développement de visites médicales de pré-reprise et la mise en place de dispositifs d’accueil après un arrêt de travail long contribuent à améliorer la prévention de la désinsertion professionnelle.

Ainsi le rôle des acteurs de prévention, de la drh et des managers est essentiel pour ces questions de ressources humaines. La dimension individuelle de chaque agent, doit également être tout autant considérée, partant du principe que la désinsertion est plurifactorielle.

Comment favoriser le maintien dans l’emploi, le retour à l’emploi des agents ? De la recherche-action menée par le CDG59 avec le Cnam à la prise en compte de l’individu, nos deux intervenantes aborderont la question de la prévention de la désinsertion professionnelle dans la fonction publiques.
18 mai 2022 - 14h30

Santé Globale, Santé-Travail , Santé intégrative : Quelles NOUVELLES APPROCHES pour répondre aux nouvelles attentes ?

CERCLE ENTREPRISE ET SANTE
La relation au travail change, comme aussi la relation à la santé : en France, et mondialement. Le mouvement « One health », vers une Santé Globale, est désormais réellement en marche, et il concerne de plus en plus l’univers de travail, les professionnels de santé, HSE, RH ...Ainsi, les attentes de nos concitoyens visent de plus en plus une Santé globale, par des approches santé et prévention positive et non discriminante, et avec une réelle prise en compte de l’humain. Ils n’ont plus guère envie de voir leur santé silotée, tronçonnée, traitée en pathologies successives, ou potentielles. En quoi la santé publique, la santé au travail, comme aussi la/les pratiques de la médecine, curatives et de prévention, sont-elles interpellées et comment répondre positivement par une meilleure prise en compte de la personne ? Quelles sont les réponses possibles ? Au niveau de la médecine et des soins, comme aussi de la prévention, la réponse est clairement la Santé Intégrative : nouveau concept, mais surtout nouvelle pratique intégrative qui fait son chemin. Des réponses sont aussi mises en œuvre par des pratiques de prévention globale qui répondent ou anticipent sur les besoins des personnes d’être traitées, aidées, informées… en Santé Globale.

Table ronde animée et organisée par Anne-Marie DE VAIVRE, Animatrice et Co-Fondatrice du CERCLE ENTREPRISES ET SANTE et des programmes UX-Forum® Innovation.

Conférence filmée durant Préventica Grand Ouest - Nantes
05 avril 2022 - 11h30

I FEEL GOOD : 5 étapes pour activer le pouvoir des émotions positives (au travail !)

Sarah Allart
Et si notre principal problème était le manque d’émotions positives ? Joie, sérénité, confiance, gratitude, émerveillement, bienveillance…
Ces émotions sont au cœur de notre bien-être, notamment au travail.

Elles sont également un puissant antidote au stress et à la morosité. Dans ce webinaire positif et participatif, Sarah Allart nous invitera à changer notre état d'esprit et nos habitudes pour faire encore plus de place au positif. 

Grâce à une méthode puissante, des histoires inspirantes et de précieux rituels feel good, vous allez :
·  Découvrir les incroyables pouvoirs des émotions positives (au travail en particulier) ;
·  Comprendre ce qui au quotidien vous fait vibrer (et ce qui vous stresse) ;
·  Apprendre à réguler le négatif et amplifier le positif ;
·  Enclencher une véritable métamorphose émotionnelle (profonde et durable) ;
·  Rayonner, diffuser, partager !

Cette conférence participative alternera apports théoriques, exemples concrets et expérimentation de méthodes et outils concrets pour réactiver ses émotions positives.

Vous aurez ainsi toutes les clés pour enclencher une contagion positive dans vos environnements professionnels et personnels ! 
Diplômée de l’ESCP Europe et en psychologie, Sarah Allart est experte en psychologie positive appliquée.

Spécialiste du bien-être et de la gestion des émotions, elle propose des conférences, programmes et ateliers pour les personnes et les organisations qui souhaitent s’épanouir et révéler leur potentiel.
Sarah est aussi auteure de Sunday, Monday, Happy Days - 101 expériences de psychologie positive pour être heureux 7 jours sur 7 (Larousse) et créatrice du jeu Crazy Happy Game. Retrouvez son actualité et de nombreuses ressources positives sur sarahallart.com.
14 février 2022 - 14h30

Violences et RISQUES PSYCHOSOCIAUX en travail social, prévenir pour agir

Ludwig Maquet
Ce webinaire propose une approche généraliste à la compréhension de la violence institutionnelle et des risques psychosociaux en travail social.

Afin de comprendre dans quel cadre nous subissons la-les violences institutionnelles, entrainant des risques psychosociaux et leurs conséquences, je contextualiserais de manière introductive notre sujet au sein de la transformation du monde du travail. J’évoquerais en première partie la-les violence-s en travail social, qui peuvent être aux origines des RPS. Puis, je définirais les risques psychosociaux et leurs conséquences. Enfin, face aux risques, je proposerais quelques exemples de réponses. Un thème d’actualité dans le travail social. Le travail social est soumis à la pressurisation continue, la gestion libérale et la rentabilité. Tous les secteurs sont concernés. Les professionnels du social et de la santé expriment de plus en plus leur mal-être au travail avec des conséquences qui peuvent être dévastatrices.

En effet, le monde du travail social nous confronte à ce que l’on nomme «violences institutionnelles». Ces violences institutionnelles peuvent être le fait du public accueilli, des salariés ou bien de l’institution elle-même. Ces phénomènes de violences semblent agir à plusieurs niveaux, à savoir le salarié, l’équipe de travail, l’usager, l’institution.

Trop de souffrances se font jour dans le travail social, avec les conséquences parfois dramatiques, classées sous l’appellation de « Risques Psycho-sociaux ».C’est un thème d’actualité dans le monde du travail social où l’évocation de souffrance, de maltraitance professionnelle, de mots tels burnout, ou risques psychosociaux semblent encore tabous à l’intérieur des établissements. Car avouer la fatigue, des difficultés au travail, revient pour certains à penser incompétence, fragilité, culpabilité.

Violence, souffrance. Risques psycho-sociaux. C’est un fait que l’on s’intéresse de plus en plus aux sources, aux causes de ces symptômes, dans le domaine du travail social.

Risques psychosociaux, les mots sont lâchés. Pour quelles raisons n’y aurait-il pas de souffrances entraînant ces fameux risques ? De phénomènes de violences ayant un lien avec les risques psychosociaux ? Quels liens entre risques et institution ? De quelles manière la violence impacte t’elle les équipes et les professionnels ? Quels seraient les processus de construction de cette violence ? De quelle manière comprendre les RPS et y faire face ?
Objectifs du webinaire

Les objectifs généraux du sont les suivants :

- Comprendre les processus de construction de la violence au travail, ses causes.
- Permettre aux apprenants d’appréhender les RPS dans leur contexte de travail pour mieux s’en protéger et agir.

A l’issue du webinaire, l’apprenant sera en capacité de :
- Nommer trois causes de la violence au travail.
- Expliquer sa compréhension des RPS.
- Citer deux symptômes.
- Donner des éléments de réponses face aux RPS.
07 juin - 14h00

CSE, utopie ou réalité ?

FÉDÉRATION DES ACTEURS DE LA PRÉVENTION
Par la création des CSE en 2017, le législateur ouvrait la voie à un changement de paradigme qui pourrait permettre de subordonner l’économique et le social des entreprises à la santé au travail. Depuis plusieurs mois maintenant, les entreprises ont pu expérimenter le CSE. Le contexte de crise sanitaire des derniers mois a-t-il permis de relever ce défi d’unification, ou bien est-il resté à l’état d’intention, louable mais inapplicable ?

Tels sont les questionnements de départ proposés aux participants du Prévhackthon Lyon le 23 juin prochain de 12h à 19h30 au salon PREVENTICA.

Les équipes disposeront de ce temps pour co-construire des solutions innovantes qui seront présentées et récompensées par à un jury. La FAP capitalisera les retours d’expériences, les problématiques émergeantes et les solutions proposées dans un nouveau livre blanc, à destination de l’ensemble des acteurs de la prévention et aux différentes institutions.

Pour préparer l’évènement et permettre aux participants de disposer de ressources inspirantes pour la production de solutions, nous souhaitons recueillir lors de ce webinaire :
· des expériences inspirantes de transformation du dialogue social au sein de votre organisation,
·    des actions qui se sont développées dans le cadre du CSE mais qui n’auraient pas pu voir le jour dans des CHSCT,
·    la concrétisation d’expérimentations qui intègrent conjointement les dimensions économiques, sanitaires, sociales, humaines ?
·    des témoignages sur des politiques S&ST ou des stratégies S&ST dans un contexte encore plus fort d’incertitude ?
·    des présentations d’outils ou de boite à outils co-construits par le CSE favorisant la mise en dynamique SST/CSE
·    des mesures prises pendant la crise pandémique qui ont permis de (re)découvrir le CSE Nous avons besoin de vous pour alimenter notre réflexion.

Vous souhaitez partager votre regard lors de ce webinaire.

Merci de transmettre vos coordonnées et une description très simple de ce que vous souhaitez aborder à communication@federation-prevention.com, Nous prendrons contact avec vous afin d’organiser les prises de paroles et valoriser vos travaux lors du wébinaire.