Nicolas Telliez - CNPP : Une solution numérique d'aide au classement des zones ATEX

Une solution numérique d'aide au classement des zones ATEX

securite-au-travail - Risques chimiques
/
Nicolas Telliez  - CNPP
Nicolas Telliez
Consultant expert
CNPP

Afin d’assister les entreprises dans le classement de leurs zones ATEX et tout en se conformant aux normes en vigueur, CNPP présente son outil Class’ATEX. Nicolas Telliez, consultant expert au sein de CNPP, détaille la solution.

Comment se présente votre outil Class’ATEX ?
Class’ATEX est un outil informatique, développé sur une base Excel, dont l’objectif est de permettre à des exploitants, principalement des industriels, de faciliter la réalisation du classement des emplacements des ATEX. C’est ce que l’on appelle communément le zonage ATEX. L’outil repose sur une norme européenne, la norme NF EN 60079-10-1, qui donne les grands principes de méthodologie de classement, avec notamment les différentes étapes à mettre en œuvre. Celles-ci reposent sur des calculs, en particulier de ce que l’on appelle le taux de dégagement inflammable. Ce sont donc des équations de mécanique des fluides essentiellement. Et en fonction des principes édictés dans la norme, Class’ATEX reprend ces principes, automatise tous les calculs pour faciliter cette démarche qui peut être fastidieuse, et détermine le classement des zones.
J’insiste cependant sur le fait que ce n’est qu’un outil. C’est-à-dire qu’il faut avoir la capacité de le remettre en perspective par rapport à la réalité, en comprenant sur quelle base il s’appuie. C’est une assistance, pas une autorité. La prise en main de Class’ATEX n’est pas très compliquée, mais pour utiliser la solution sereinement vous devez connaître la norme et ce qu’il y a derrière. Puisque nous sommes en partenariat avec l’AFNOR, nous vendons l’outil avec la norme. Les clients qui le souhaitent peuvent bénéficier d’une courte formation sur la prise en main de l’outil et sur cette norme. Mais il est important de faire un rappel sur ces principes.

Qu’est-ce qui vous a poussé à développer cet outil ?
Depuis la sortie de la réglementation ATEX en 2003, nous nous sommes aperçus que de nombreux exploitants ont tendance à surévaluer les zones ATEX. Mais ceux-ci s’aperçoivent vite que les coûts de mise en conformité derrière sont prohibitifs dans de nombreux cas de figure. Donc ils ont tout intérêt à adopter des solutions plus optimisées pour avoir des zonages plus fins, avec une certaine robustesse dans la démarche. Au sein de CNPP, nous avons beaucoup travaillé pour faire ce type de zonages. Au fur et à mesure des études, nous nous sommes posé la question d’une assistance automatisée, car c’est un travail assez fastidieux. Et forcément, si ça nous intéressait, cela pouvait également intéresser des exploitants. C’est comme ça qu’est venue l’idée de développer Class’ATEX. Mais la solution s’inscrit également dans le développement d'autres produits informatiques propres à l’activité d’audit et de conseil de CNPP.
L’outil présente aussi un avantage majeur : en facilitant la simulation, il permet de mieux concevoir les installations en tenant compte des zones ATEX projetées. Grâce à la norme, l’outil donne par ailleurs les détails des choix de zones, qui reposent sur des analyses claires et précises. L’exploitant peut donc justifier sereinement les paramètres techniques retenus (type débit de ventilation) dans le cadre de son projet.

D’autres outils similaires sont-ils en développement au sein de CNPP ?
Des outils se développent notamment pour répondre aux textes réglementaires post-Lubrizol. Des outils, essentiellement à destination interne pour l’instant pour assister nos clients dans le cadre de nos prestations. Il est prévu de développer un nouvel outil sur la méthode EVAREX, qui sera un peu « l’étape 2 » après Class’ATEX. Dans l’idéal, nous aimerions sortir l’outil courant 2021, mais nous ne nous imposons pas de date ferme afin de développer la solution la plus fiable possible.