La plateforme de référence pour un environnement de travail sain et sécurisé

55 actions pour fédérer nos énergies

Expert en sécurité et sûreté pour avoir exercé des fonctions de premier plan dans un grand groupe bancaire, Jean-Luc Reiminger a été élu à la tête de l’AGREPI en juin dernier avec un programme ambitieux. Il nous en détaille le contenu.

L’AGREPI, tout le monde connait le nom sans vraiment connaître sa finalité, pouvez-vous nous rappeler ce qu’est cette association ?
L’AGREPI est née en 1968.Le nom AGREPI signifie au départ Association Des Agréés en Protection Incendie. Il s’agissait alors de fédérer sous une même entité les personnes agréées par le CNPP en sécurité incendie. Aujourd’hui la vocation de l’AGREPI est toujours de rassembler les agréés CNPP mais avec l’évolution des formations dispensées par le CNPP, nous avons en notre sein des spécialistes de la sûreté ou de la santé sécurité au travail aussi bien que des ingénieurs en environnement. L’AGREPI compte aujourd’hui environ 500 membres répartis à travers le monde et travaillant dans des structures très variées.
L’AGREPI, c’est un réseau solide et solidaire. Être membre de l’AGREPI donne une véritable légitimité et ouvre de nombreuses portes, d’ailleurs beaucoup de nos membres le mentionnent sur leur carte de visite.

Vous êtes arrivé à la tête de l’AGREPI en juin avec un programme de plus de 50 propositions issues d’une consultation auprès des membres, quel en est l’objectif principal ?
L’objectif est de fidéliser les adhérents et de trouver d’autres talents, en créant un souffle nouveau et en fédérant toutes les énergies qui veulent s’investir au service de notre association.
Nous avons un outil formidable, une association avec des membres reconnus pour leurs compétences, une représentation auprès de nombreuses instances : CNPP, FFMI, FFA, AFNOR, APSAD, IESF, La Protection Civile, PSRE, IESF… Nous devons mieux nous faire connaître en interne et en externe.
Pour cela, nous allons structurer davantage notre action, renforcer notre présence en Régions et développer notre communication.

Quelles actions concrètes ont déjà été engagées ?
Le premier chantier que nous avons engagé est de restructurer l’organisation et la gouvernance de l’association. Nous avons désormais des vice-présidents en charge de thématiques particulières (tutorat, régions, partenariats, communication…) et des collèges pour impliquer au maximum nos collègues en Régions.
L’accompagnement et la transmission des savoirs a toujours été une valeur forte à l’AGREPI et dans cette optique, nous avons revu notre charte du tutorat et remobilisé nos membres pour s’investir auprès des futurs agréés pour les aider et les coacher durant leur parcours de formation.
L’étude de la mise en conformité RGPD nous a également particulièrement mobilisés durant le 2e semestre 2019.
Enfin, sur le plan de la communication, nous avons réactualisé notre site internet et réactivé nos partenariats avec des évènements professionnels majeurs, tels que Préventica.
Nous serons présents sur Préventica en 2020 avec 3 conférences sur lesquels nous mobilisons nos meilleurs experts.
A Préventica Nord France, le sujet portera sur « Bonne gestion du début d'incendie en entreprise : une exigence rentable « et à Préventica Lyon, nous aurons 2 conférences « Performance en santé et sécurité au travail, est ce contradictoire ? » et « Problématique des Gaz toxiques dans les conteneurs maritimes ».


Sur le même sujet

Didier REMY FNSPF

"La loi ESSOC et ses impacts sur la réglementation de la sécurité incendie"

Didier REMY - Animateur de la commission prévention
FNSPF

Thierry LAUNAY BNP Paribas Real Estate Property Management

"Préserver l’humain est la priorité de notre politique de sécurité incendie"

Thierry LAUNAY - Directeur du Département Prévention des risques Incendie
BNP Paribas Real Estate Property Management

Présents à Préventica

Voir l'ensemble des partenaires