Denis Monneuse - UQAM : Equilibre de vie et surcharge : ne subissez plus, agissez !

Equilibre de vie et surcharge : ne subissez plus, agissez !

management-sst - Organisation du travail
/
16/09/2020 - Magali Rossignol
Denis Monneuse - UQAM
Denis Monneuse
sociologue, chercheur
UQAM

Vie sentimentale, carrière professionnelle, aspirations sociales, loisirs… Comment jongler entre ces multiples domaines de vie sans faire de burn-out ? Denis Monneuse a enquêté autour de lui et sur lui pour nous livrer trucs et astuces pour réussir son équilibre de vie !

Pourquoi vous être intéressé au sujet de l’équilibre vie pro-vie perso ?
Tout simplement parce que mon entourage me demandait souvent comment j’arrivais à faire autant de choses ! Nous sommes à une époque où nous avons beaucoup plus de temps libre que les générations précédentes. Nous consacrons moins de temps à notre travail et à notre sommeil mais paradoxalement nous ne nous sommes jamais autant plaints du manque de temps disponible.
J’ai mené des travaux de recherche sur les dirigeants et leur équilibre de vie. Comment ces personnes qui ont une très forte charge de travail arrivent-elles à concilier toutes les facettes de leur vie ?
Ces réflexions m’ont donné envie de partager tout ce que j’ai appris, tout ce que je mets en pratique, dans un livre grand public qui a pour but de nous aider à mieux gérer notre temps et tout ce que nous voulons mettre dedans.

Pourquoi avons-nous l’impression de toujours manquer de temps ?
Je mets 6 grands facteurs sur le banc des accusés : le travail, l’argent, la famille, la charge mentale, l’évolution du rapport au temps et les écrans. Tous ces facteurs ont selon chaque personne un poids plus ou moins important dans notre consommation de temps. Mais alors que nous constatons de nous -mêmes que nous n’arrivons pas à faire tout ce que nous voulons faire dans les 24h de notre journée, nous n’arrivons pas à nous autoréguler. Au lieu de diminuer le nombre de nos activités ou le temps consacré à chacune d’entre elles, nous allons rogner sur notre temps de sommeil, d’où fatigue et augmentation notre frustration.

Quelles solutions pour avoir un meilleur équilibre de vie ?
Plutôt que de parler d’équilibre vie pro-vie perso que l’on symbolise souvent par une balance, j’aime bien parler de jongler avec les différentes facettes de sa vie, car chacun est libre d’y mettre le nombre de boules qu’il souhaite et de faire varier la taille des boules en fonction de ses priorités. Dans mon ouvrage, je dégage 7 pistes qui me semblent essentielles pour réussir à jongler ! Par exemple, on parle souvent de gérer son temps avec des to-do listes dans lesquelles on fait une liste de tâches à la Prévert. Mais certaines tâches demandent moins de temps mais beaucoup plus d’énergie que d’autres. Bien se connaître permet de calibrer et d’organiser son temps en fonction de son énergie, selon qu’on soit du matin ou du soir par exemple. Cela permet de se donner des objectifs plus faciles à atteindre et moins de frustration.

Dans l’entreprise, comment peut-on appliquer vos recommandations ?
Il y a eu un élan il y a quelques années dans les grandes entreprises sur la gestion de l’équilibre vie privée-vie pro avec des chartes de bonne conduite ou de déconnexion mais tout cela me semble plus de la cosmétique que des engagements réellement efficaces au quotidien. Ce qui est important, c’est le manager de proximité et l’attention qu’il porte à ses collaborateurs, à leurs besoins et à leurs attentes pour leur apporter des solutions répondant à leurs contraintes. On peut aussi apprendre à mieux travailler ensemble, en anticipant plus et en répartissant mieux la charge de travail, en évitant d’interrompre ses collègues, etc. Le confinement et le recours forcé au télétravail ont généré un éloignement entre manager et managés, moins de contrôle direct et dans ce cadre, beaucoup ont découvert de nouvelles relations basées sur la confiance et l’écoute.

En savoir plus