L'événement de référence pour la santé et la sécurité au travail

Un Passeport Sécurité pour améliorer la sécurité des intérimaires sur les chantiers

Les personnels intérimaires sont particulièrement touchés par les accidents du travail dans le BTP. EGF BTP, à la demande de l’ASE BTP et de l’OPPBTP, a lancé le Passeport Sécurité Intérim pour mieux répondre aux enjeux de sécurité sur les chantiers.
Focus.

En quoi la formation des intérimaires est-elle un enjeu majeur de prévention ?
Dans le secteur du BTP, la sécurité et les conditions de travail progressent depuis de nombreuses années. Pourtant, les personnels intérimaires sont un peu les oubliés de la prévention et sont plus touchés par les accidents du travail et les maladies professionnelles que les personnels permanents.
L’OPPBTP en partenariat avec l’EGF.BTP (Organisation professionnelle des Entreprises Générales de BTP), et l’ASE BTP (Association des Animateurs Sécurité des entreprises du BTP) a souhaité prendre cette problématique à bras le corps en élaborant un référentiel de formation sur les fondamentaux de la sécurité et de la maîtrise des risques sur les chantiers.

En quoi consiste ce Passeport Sécurité Intérim, le PASI ?
C’est une formation pratique de deux jours sur les risques généraux propres au BTP.  Les organismes de formation qui souhaitent mettre en place cette formation sont auditionnés par le comité de pilotage pour vérifier que la formation répond bien au cahier des charges et sont régulièrement audités. Tout intérimaire qui va travailler chez un adhérent doit avoir validé son PASI avant d’intégrer son poste. L’avantage est que ce passeport est valable 10 ans et qu’il n’aura pas à refaire la formation à chaque mission.
EGF BTP a mis en service une plateforme digitale accessible à toutes les entreprises du BTP www.passeport-securite-interim-btp.fr qui recense l’ensemble des intérimaires ayant suivi la formation PASI, les entreprises de travail temporaire associées au dispositif, ainsi que les organismes de formation en capacité de dispenser la formation.

Quels sont les retours que vous avez sur le PASI ?
A l’heure actuelle, plus de 11 000 intérimaires ont suivi la formation PASI. Bien sûr, elle ne remplace pas les indispensables en matière d’accueil sur le poste de travail mais nous avons d’ores et déjà pu constater la satisfaction des salariés intérimaires lors de nos premiers audits. Le dispositif leur permet d’être mieux préparés avant leur arrivée sur le chantier.
Du côté des entreprises utilisatrices, nous n’avons pas encore d’indicateurs chiffrés, mais Vinci Construction France qui utilise ce système depuis plus de 3 ans fait état d’une baisse significative de l’accidentologie.
Notre objectif est maintenant de référencer davantage d’organismes de formation afin de couvrir toute la France et ainsi faire connaître le PASI à d’autres entreprises et intérimaires.

Prochains rendez-vous

conférences

Exemples de sujets proposés lors de la dernière édition

évements Preventica

ÉCHAFAUDAGE et systèmes motorisés: les clés pour réussir son chantier

SFECE

Comment impliquer les managers de proximité dans la prévention des RPS

MUTACTION

Le Burn Out : s'informer, le détecter, le prévenir

CARSAT / INRS

La prévention des CMR

CARSAT / INRS

Risques majeurs et sécurité-incendie : quels outils pour le Plan Particulier de Mise en Sureté (PPMS) ?

FFMI / GESI

Et si on décidait d'être heureux, même au travail ?

AFNOR GROUPE

Présents à Préventica 2018

Voir l'ensemble des partenaires