Mélanie Maucoronel - Fédération Française du Bâtiment : Bati’Jeunes 2021 : un rallye de la sécurité pour le Bâtiment

Bati’Jeunes 2021 : un rallye de la sécurité pour le Bâtiment

SECURITE DE LA PRODUCTION ET DES CHANTIERS ||
/
Mélanie Maucoronel  - Fédération Française du Bâtiment
Mélanie Maucoronel
Chargée du développement et des relations avec les entreprises
Fédération Française du Bâtiment

Le 2 juillet dernier, la Fédération Française du Bâtiment (FFB) présentait la première édition de Bati’Jeunes ; un événement à l’initiative du Groupe des Jeunes Dirigeants du Bâtiment des Landes, organisé cette année autour d’un « rallye de la sécurité ». Un moment convivial pour se réunir et échanger autour d’une thématique qui rassemble tous les acteurs du secteur.

Qu’est-ce qui vous a décidé à créer cet événement ?
Depuis mars 2020, comme presque tout le monde, nous avons perdu une dynamique dans le groupe. Les réunions en visioconférence manquaient de convivialité. Donc nous avons souhaité redonner un coup d’éclat à nos réunions. Plutôt que nos réunions habituelles de deux heures, nous voulions consacrer une journée entière pour nous retrouver.
Le thème de la sécurité s’est présenté comme une évidence, car malgré les profils très divers de nos adhérents, c’est une thématique qui concerne tout le monde, qui est fédérateur. Le Groupe des Jeunes Dirigeants du Bâtiment des Landes, mené par Yves Querrec, s’est donc emparé du sujet.

Quel est votre bilan de la rencontre ?
Pour nous, c’est une vraie réussite. 34 chefs d’entreprises ont répondu présents, avec une majorité de jeunes dirigeants, mais la journée était ouverte à tous nos adhérents. Beaucoup étaient d’ailleurs de nouveaux adhérents, donc la journée a également été l’occasion de les rencontrer, de leur présenter nos services, notre équipe dans sa globalité, etc.

Nous avons également pu compter sur la présence de 7 partenaires pour des animations de chantier conviviales et ludiques. Évidemment, cela ne se substitue pas à la prévention telle qu’on la fait jusqu’à présent, c’est complémentaire. Mais cela nous a permis, après une période d’isolement, de former sur les sujets de la sécurité autrement, d’une façon un peu récréative.

Préparez-vous déjà une suite ?
Nous envisageons de ne pas en rester là et réfléchissons à un Bati’Jeunes 2022. En revanche, nous ne savons pas encore si nous garderons le thème de la sécurité ou non. Nous avons réalisé un sondage auprès de nos adhérents à la fin du rallye, donc nous avons des pistes à étudier.