Maëlle Lopez - : Une chaîne YouTube pour donner du sens à la prévention
Préventica Paris, c’est déjà fini… Merci à tous de votre participation. RDV A Nantes ! |     JE M'INSCRIS

Une chaîne YouTube pour donner du sens à la prévention

ORGANISATION DE LA PREVENTION ||
/
Maëlle Lopez  -
Maëlle Lopez
Ingénieure sécurité, créatrice de la chaîne YouTube « Sécurité Partagée »

Lancée cette année, la chaîne YouTube « Sécurité Partagée » propose d’aborder de nombreuses thématiques liées à la prévention des risques professionnels de manière ludique et accessible. Sa créatrice nous explique sa démarche.

Qu’est-ce qui vous a poussé à créer cette chaîne ?
Ce que j’aime dans mon métier, c’est partager mes connaissances et donner du sens. Je pense que dans le cadre de la sécurité au travail, il est important d’expliquer le « pourquoi » des règles pour qu’elles soient bien appliquées. Lors du premier confinement, j’ai beaucoup travaillé en télétravail et j’ai regardé beaucoup de vidéos YouTube de vulgarisation, sur plein de domaines. Je me suis dit que ce serait un bon moyen pour moi de partager les messages que j’ai envie de donner en termes de sécurité.

À qui s’adresse votre chaîne ?
L’idée est de rendre cela aussi accessible à des personnes qui ne travaillent pas dans de grandes entreprises. Aujourd’hui, beaucoup de personnes peuvent s’intéresser à la sécurité, mais ne savent pas forcément par où commencer. L’avantage de YouTube, c’est qu’il y a une grande liberté : tout repose sur le volontariat de la personne, qui peut regarder ce qu’elle veut, quand elle veut.
Ma cible, c’est toutes les personnes qui peuvent s’intéresser de près ou de loin à la sécurité. Donc aussi bien des travailleurs opérationnels que des personnes chargées de la prévention qui aimeraient se servir de mes vidéos comme des outils de sensibilisation. Je ne pousse pas le niveau technique très loin pour que cela reste accessible à un maximum de personnes.

Comment sélectionnez-vous les sujets à traiter ?
Lorsque j’ai conçu ma chaîne, j’ai réfléchi à trois grandes thématiques : la prévention, les EPI, et les accidents. Ensuite, je détermine les sujets en fonction de ce qui m’intéresse et qui, je pense, peut intéresser les autres. Par exemple, pour les EPI, je me suis demandé quel équipement était le plus utilisé. J’ai donc fait une vidéo sur les chaussures de sécurité. Sachant qu’on sait généralement qu’il s’agit de chaussures avec des protections au bout, mais plus rarement que ce sont des équipements très techniques, qui reposent sur des normes complexes. Donc je trouvais qu'il y avait un vrai intérêt technique à pousser le sujet.

Quelle suite ?
Évidemment, je fais cela en plus de mon travail et j’ai repris un rythme d’activité normal. Mon objectif est de sortir environ une vidéo par mois. Je vais poursuivre sur les trois thématiques définies précédemment ; je pense notamment à une vidéo sur les gants de protection, et à une autre sur les protections auditives. Des idées, j’en ai plein, mais il faut le temps de les préparer, car cela prend beaucoup de temps. Une minute de vidéo correspond environ à 1h de travail. Mais je continue à faire cela avec plaisir et sans pression, et la chaîne continue de se développer.