Tariq ESSAID - COLLEGE NATIONAL DES MEDECINS DU TRAVAIL CONAMET (Maroc) : Ce que l’on a conçu pour ne pas dégrader l’environnement ne doit pas dégrader la santé des hommes.
RDV à LYON 2022 ! |     JE M'INSCRIS

Ce que l’on a conçu pour ne pas dégrader l’environnement ne doit pas dégrader la santé des hommes.

|| Santé au travail / Conditions de travail
/
27/04/2012
Tariq ESSAID - COLLEGE NATIONAL DES MEDECINS DU TRAVAIL CONAMET (Maroc)
Tariq ESSAID
Président
COLLEGE NATIONAL DES MEDECINS DU TRAVAIL CONAMET (Maroc)
À l’occasion de la Journée mondiale de la sécurité et de la santé au travail, Tariq Essaid, président du CONAMET, juriste et expert en management des risques professionnels, revient pour Préventica sur la prise en compte des risques professionnels et la



À l’occasion de la Journée mondiale de la sécurité et de la santé au travail, Tariq Essaid, président du CONAMET, juriste et expert en management des risques professionnels, revient pour Préventica sur la prise en compte des risques professionnels et la manière dont cette journée est vécue au Maroc.



Préventica - Le 28 avril a lieu la Journée mondiale de la sécurité et de la santé au travail. De quelle manière cet événement est-il perçu au Maroc ?
Tariq Essaid - La sécurité et la santé au travail (SST) est inscrite de longue date dans la législation marocaine : Dahir des Obligations et contrats de 1913 obligeant les employeurs à prendre en compte la sécurité de leurs salariés, première législation du travail en 1926, droit des victimes d’accident du travail à réparation en 1927 étendu aux maladies professionnelles en 1943, législation conférant aux médecins du travail la pleine charge de la SST en 1957 (inscrite dans le Code du travail en 2003).
Dans les textes, le pays est très concerné par cette problématique. On observe également que la culture du risque est de plus en plus présente dans les entreprises même si, dans la pratique, il y a encore beaucoup à faire. À ce sujet, le conseil de gouvernement marocain a approuvé en mars dernier le projet de loi n° 16-12 portant approbation de la convention nº 187 sur le cadre promotionnel pour la sécurité et la santé au travail de l’OIT (Organisation Internationale du Travail).

La Journée mondiale, quant à elle, n’est célébrée que depuis quelques années (trois ou quatre ans au plus). Les représentants des salariés n’organisent pas particulièrement d’événement dans ce sens – la date est trop proche du 1er mai, fête du Travail, pour laquelle les initiatives sont nombreuses et demandent beaucoup d’énergie – toutefois, leur cahier revendicatif fait ressortir la SST au même niveau que les revendications salariales. Petit à petit, on voit tout de même apparaître des initiatives spécifiques à l’occasion du 28 avril : actions dans les entreprises, journées spéciales sur certaines radios... En 2012, le Forum national de la santé et sécurité au travail s’est également placé dans la perspective de cette journée.

Prév. - De quelle manière le CONAMET se positionne-t-il par rapport à celle-ci ?
T.E. - Nous privilégions l’approche collégiale à l’initiative personnelle : cela va dans le sens des actions que nous souhaitons mener. Partenaires du Forum national de la santé et sécurité au travail, le 26 avril, c’est donc avec les autres acteurs que nous avons choisi de nous investir pour cette journée mondiale 2012. L’aspect collaboratif nous semble le plus important pour faire avancer les choses. Nous sommes particulièrement investis dans ce genre de manifestations tel que le second évènement de la même journée, le Forum des étudiants de l’école Hassania où nous avons animé une table ronde et un atelier sur le thème des risques professionnels.
Mais, au-delà des Forums, le CONAMET, riche de son expertise en conformité sociale, œuvre toute l’année pour développer la prévention des risques professionnels, accroitre la santé et la sécurité sur les lieux de travail.

Prév. - La Journée mondiale 2012 est placée sous le thème de l’économie verte. Que signifie cette problématique pour le Maroc ?
T.E. - Le Maroc possède de nombreux atouts et richesses naturelles lui permettant d’envisager sérieusement le développement des nouvelles technologies. Mais, alors que le pays a pris conscience de l’importance de mobiliser ses énergies pour développer une économie verte, le dispositif réglementaire marocain est encore incomplet et non effectif en matière d'évaluation des dangers. 
Néanmoins, la situation progresse : une charte de l’environnement, basée sur le principe de l’adhésion volontaire, a été rédigée. Elle a suscité un grand intérêt au moment de sa rédaction. On constate que le pays a la volonté de s’ouvrir à la « révolution verte » et de faire les choses conformément aux volontés internationales. Des ajustements s’imposent pour y arriver : notre collège a mis la problématique des risques de l’économie verte au premier plan des discussions il y a quelque temps déjà. En effet, nous avons fait prendre conscience que ce que l’on a conçu pour ne pas dégrader l’environnement ne doit pas dégrader la santé des hommes.
Expert national ISO 26000, je suis particulièrement sensibilisé à la responsabilité sociétale des organisations, excellent levier du développement durable, incluant gouvernance, droits de l’Homme, relations et conditions de travail, environnement, loyauté des pratiques, questions relatives aux consommateurs, communautés et développement local : seule manière de concilier progrès économique et sociétal en préservant les équilibres de la planète. C’est le message que je fais passer dès que j’en ai l’occasion.


Le CONAMET (Collège National des Médecins du Travail) est une association de droit marocain créé en 1999.
Son bureau composé de 17 membres regroupe les présidents des associations régionales des médecins du travail (8 membres). Cette présence des présidents dans l’instance dirigeante du CONAMET, l’organisation de la journée du collège par ces associations (à la charge du CONAMET) ainsi que sa coprésidence des journées propres aux dites associations, confirme sa vocation fédératrice de l’ensemble des praticiens du royaume (plus d’un millier) et sa place de porte-parole auprès des plus hautes instances de la santé et sécurité au travail.
Par ailleurs, la Société marocaine de médecine du travail et d’ergonomie (société savante regroupant médecins, ergonomes, ingénieurs sécurité…), présidée par le Professeur Chakib Laraqui, reconnait au CONAMET cette représentativité et l’associe à la présidence de sa propre journée nationale.

Le CONAMET est acteur et partenaire des événements en santé et sécurité au travail au Maroc et à l’étranger, notamment le Forum national du 26 avril - organisé dans le cadre de la Journée mondiale de la sécurité et de la santé au travail – et le Forum des étudiants de la prestigieuse école Hassania des ingénieurs, organisé le même jour. Sur le plan international, le CONAMET a donné des conférences en 2011, aux journées internationales méditerranéennes à RENNES et au Congrès/Salon Préventica.

Prév. - C’est le sens du message que vous êtes venu porter à Préventica Bordeaux en janvier dernier ?
T.E. - Bien sûr, en tant que médecins du travail, nous cherchons en toute occasion à promouvoir la santé et la sécurité au travail. À travers le respect des lois, nous répondons aux grands enjeux de demain, dont l’environnement fait partie. Préventica est un porte-parole pour nous : l’événement est le relai des actions que nous menons dans notre pays. Alors bien sûr, nous venons chercher des outils, des moyens, de nouvelles techniques, de bonnes adresses pour faire progresser la prévention des risques professionnels et accroitre la qualité de vie au travail dans notre pays. Mais avant toute chose, Préventica est pour nous une immense plate-forme de rencontres et d’échanges avec nos homologues français et européens, avec des organismes et des professionnels de la prévention.

 

 

Tariq Essaid
- Docteur en médecine
- Master en droit public
- Diplôme d’université de médecine du travail et d’ergonomie
- Diplôme d’université de métrologie des ambiances physiques en milieu du travail
-Expert technique et auditeur en Santé et Sécurité au Travail (SNIMA) NM 00.5.801 équivalent  OHSAS 18001
-Expert technique en conformité sociale (SNIMA) NM 00.5.601
- Expert National ISO 26000