L'événement de référence pour la santé et la sécurité au travail

Agir pour améliorer les conditions de travail des femmes enceintes

Le Centre Hospitalier de Seclin vient d'être distingué par la FHF dans le cadre des Trophées Innovations en Ressources Humaines pour sa politique d'accompagnement des femmes enceintes. Chrystel Delalée, qui a piloté ce projet au sein de l'établissement, nous expose les décisions et aménagements qui ont été mis en place.

Comment est né ce projet spécifique d'accompagnement de la femme enceinte au Centre Hospitalier de Seclin ?
Notre établissement s'est engagé depuis plusieurs années dans une politique d'amélioration du bien être et des conditions de travail des agents. Notre personnel est très majoritairement féminin (73%) et plutôt jeune, la moyenne d'âge de nos infirmières est de 36 ans. En 2012, nous avons ainsi eu 50 départs en maternité pour un total de 1 200 agents. Les conditions de travail en milieu hospitalier sont parfois dures et d'autant plus pour une femme enceinte : stress lié au poste, alternance des postes de matin et d'après-midi, manutention des malades, irrégularité des repas… Le congé maladie avant maternité a représenté sur la période mai 2012-mai 2013 l'équivalent de 9 postes à temps plein.
Il était donc nécessaire d'agir sur les conditions de travail pour donner plus de bien être au travail à cette population de femmes enceintes.

Sur quels paramètres avez-vous agi ?
Nous avons essentiellement agi sur l'aménagement des rythmes de travail avec plusieurs innovations : travail sur 4 jours au lieu de 5 avec la mutualisation des heures de grossesse et RTT, passage en poste de jour si poste de nuit, non rappel sur les temps de congé et aussi garantie de respect du planning tel que fixé à échéance de 15 jours. Dès qu'un agent signifie sa grossesse, nous organisons un rendez-vous avec un cadre de son service et un cadre de la Direction des Ressources Humaines pour discuter ensemble des mesures les plus appropriées. Il y a fondamentalement une reconnaissance de la femme enceinte par sa hiérarchie et l'ensemble de l'équipe. Pour aller plus loin, nous travaillons actuellement à identifier un vivier de postes peu contraignants qui pourraient être proposés à des femmes enceintes sur des périodes données.

Quel a été le coût de ce projet et quels en sont les résultats ?
Ces aménagements n'ont pratiquement aucun coût car il s'agit essentiellement de modifications organisationnelles.
La démarche a été bien accueillie par l'ensemble des agents. Les premiers résultats sont très encourageants, nous avons déjà gagné 1 poste équivalent temps plein sur le premier semestre 2014.

Prochains rendez-vous

Présents à Préventica 2019

Voir l'ensemble des partenaires