L'événement de référence pour la sécurité des personnes et des biens

Retracer l'auteur d'un vol même plusieurs mois après, c'est désormais possible

La lutte contre les cambriolages et vols à main armée est devenue une priorité absolue pour toutes les entreprises opérant dans les transports. Pour compléter son dispositif de protection, Exapaq s'est ainsi récemment équipé d'une solution innovante, SmartWater, basé sur le marquage chimique. Explications avec Arnaud Conrad, à l'origine de ce projet.

En quoi SmartWater est-il un complément efficace dans la politique de sûreté d'Exapaq ?
Smartwater est le chaînon qui manquait pour que notre dispositif de lutte contre les effractions et les hold-up soit complet. En effet, nous avions tout ce qu'il fallait pour détecter les intrusions, pour les retarder, pour les visionner mais rien n'existait pour tracer les cambrioleurs, une fois le vol commis. SmartWater est un moyen décisif pour retrouver les personnes impliquées même plusieurs mois après. C'est un outil précieux pour faciliter les enquêtes.

Comment SmartWater fonctionne-t-il exactement ?
Smartwater est basé sur un encodage chimique permettant de créer des signatures uniques et non duplicables. L'individu pénétrant dans une zone protégée est instantanément aspergé de la solution sous forme de micro gouttelettes. Ce marquage est invisible à l'oeil nu mais se révèle sous une lampe à ultra-violets. Il reste détectable sur la peau pendant plusieurs mois et pendant plusieurs années sur des vêtements ou objets.
Le marquage par SmartWater est une preuve irréfutable de la présence d'un individu dans un lieu donné à une date et à une heure données. Le lien avec le fait commis est donc immédiat.

Quels sont les résultats de cette technologie nouvelle en France ?
Partout où SmartWater a été installé, la dissuasion est telle que les braquages ont cessé. SmartWater est né en Angleterre et équipe là bas plus d'un million de clients. Le centre commercial de Rosny 2 en région parisienne était confronté à un phénomène de braquage, qu'il n'arrivait pas à endiguer. Ils se sont équipés avec Smartwarter et ont fêté récemment leurs 2 ans sans cambriolage ni hold-up.
Dans le cadre du plan de lutte contre les cambriolages et vols à main armée, Manuel Valls s'est d'ailleurs déclaré en faveur d'une généralisation de cette solution. Il s’est même déplacé, en visite officielle, en compagnie de la ministre du commerce pour voir l’installation Smartwater au centre commercial de Rosny 2, le 21 décembre 2013.

Sur le même sujet

Vincent TERRENOIR Ministère de la santé DGOS

"La sécurité globale dans les établissements de santé, un objectif ambitieux"

Vincent TERRENOIR - Délégué pour la sécurité générale
Ministère de la santé DGOS

Sylvain LLEDO Ministère de l'intérieur - DGPN / UCGE

"Comment préparer la sécurité des grands événements ?"

Sylvain LLEDO - Commissaire de police
Ministère de l'intérieur - DGPN / UCGE

Guillaume FARDE SCIENCES PO

"Le continuum de sécurité, une solution au défi du maintien de l'ordre public ?"

Guillaume FARDE - Maître de conférences
SCIENCES PO

Prochains rendez-vous

conférences

évements Preventica

CHEFFER, cet art complexe plein d'humanité

CLUB INTERMINES GESTION DE CRISE - mardi 8 oct. à Marseille

La gestion de crise par tableaux de bord

CLUB INTERMINES GESTION DE CRISE - mercredi 9 oct. à Marseille

Résilience : pistes pour une meilleure performance

CLUB INTERMINES GESTION DE CRISE - jeudi 10 oct. à Marseille

Drones : réglementation et nouveaux usages en matière de sécurité

FEDERATION PROFESSIONNELLE DU DRONE CIVIL - mardi 8 oct. à Marseille

Présents à Préventica 2019

Voir l'ensemble des partenaires