La plateforme de référence pour un environnement de travail sain et sécurisé

Améliorer les conditions de travail dans mon entreprise a été pour moi une aventure incroyable

En décembre 2019, Déborah Bourquin reçoit la médaille de l’INRS. Elle fait partie des 50 professionnels sélectionnés et récompensés chaque année pour leur implication exemplaire dans l’amélioration de la santé et de la sécurité dans leur entreprise. Pourtant rien ne la prédestinait au départ à devenir une spécialiste des questions HSE.
Histoire d’un parcours hors-normes.

Pouvez-vous nous présenter en quelques mots votre entreprise, BSA Acier
BSA est une entreprise spécialisée dans le négoce et le traitement des métaux qui a été créée en 2006 par M. Asensio. Positionnée au départ principalement sur le négoce d’acier, l’activité a évolué en 2014 vers l’écroutage et le lopinage avec le rachat d’un site de production à Thyssenkrupp. Cette évolution de l’activité s’est accompagnée d’une forte évolution de notre effectif qui a pratiquement doublé en quelques mois mais aussi d’une redéfinition de nos métiers et des conditions de travail, d’une activité de service vers une activité de production.

Dans quel contexte êtes-vous arrivée chez BSA Acier ?
Je suis rentrée chez BSA Acier en novembre 2017. J’avais été embauchée pour un poste d’assistante commerciale mais 1 mois après, je ne l’étais déjà plus ! En fait je suis arrivée quelques mois avant notre nouveau directeur technique, Jean-Yves Clanet. Dès son arrivée, Jean-Yves Clanet a mis la sécurité de nos process au centre de ses priorités. Pour cela il fallait un référent sécurité. Du fait que j’ai une formation en psychologie et en droit, j’étais celle qui avait le profil le plus approprié. J’ai donc été nommé à ce poste et 15 jours après, dans le cadre du renouvellement de notre certification ISO 9001, j’avais droit à un audit HSE, autant dire que j’ai été très rapidement plongée dans le bain !

2 ans après cette nomination, vous recevez la médaille INRS, une reconnaissance « institutionnelle » de votre travail.
Cela a été effectivement une belle émotion quand j’ai appris que mon dossier de candidature avait été sélectionné. Depuis avril 2018, je me suis investie à fond dans l’amélioration de la santé et de la sécurité au travail chez BSA. Bien que n’ayant pas de formation dans ce domaine au départ, je me suis beaucoup documentée, j’ai fait des formations en e-learning avec l’INRS et puis, cela a aussi été un travail participatif avec toute l’équipe de production pour identifier les sources de risques et voir quelles solutions nous pouvions y apporter. Nous avons ainsi pu bénéficier de l’aide financière de la CARSAT Rhône Alpes pour investir dans des dispositifs d’aide à la manutention, les manutentions de charges sont une des problématiques importantes de notre activité. Nous avons également travaillé avec les IPRP de notre service de santé au travail pour faire des mesures de bruit et élaboré des dispositifs pour en diminuer l’impact. Je suis très curieuse de nature, je suis allée chercher autour de moi, auprès de la CARSAT, auprès du service de santé au travail quelles étaient les personnes qui pouvaient nous aider dans notre démarche. Nous sommes fiers de constater aujourd’hui qu’une véritable culture de sécurité s’est mise en place dans l’entreprise et les résultats sont là, avec une diminution de 50% des accidents du travail.
C’est une belle aventure que j’ai vécue et que je continue à vivre !

Présents à Préventica

Voir l'ensemble des partenaires