Baptiste Bénézet - Le Quart d’heure sécurité : « Plus on parle de prévention et mieux c’est ! »
RDV à LYON 2022 ! |     JE M'INSCRIS

« Plus on parle de prévention et mieux c’est ! »

ORGANISATION DE LA PREVENTION ||
/
18/05/2022
Baptiste Bénézet  - Le Quart d’heure sécurité
Baptiste Bénézet
créateur du podcast
Le Quart d’heure sécurité

Baptiste Bénézet, co-fondateur de Team Bakery - entreprise qui aide les managers à s’organiser, à mieux communiquer et à atteindre leurs objectifs – est aussi le créateur du podcast Le Quart d’heure sécurité.

Comment est né ce podcast ?
Avec Team Bakery, nous mettons en place des outils et des services dans les entreprises pour donner aux managers un cadre de travail qui soit le plus efficace et convivial possible. Nous créons des box. Et grâce à l’un de nos premiers clients, Enedis, qui a trouvé nos box très pédagogiques, nous avons commencé à développer des box sur la prévention.
Cette prévention box permet d’animer les causeries prévention de manière ludique et attractive. Pour renforcer nos connaissances sur le sujet, nous avons décidé d’interroger des personnes mobilisées sur le sujet et des personnes qui communiquent sur ce sujet, sur le terrain. Donc des industriels, des fournisseurs de solutions, des responsables QHSE… C’est comme ça que le podcast est né.

Quel est le concept ?
Nous sommes sur un format court, d’où le clin d’œil au Quart d’heure sécurité. Il y a une volonté d’être pragmatique.
L’idée du podcast est de voir comment les entreprises s’y prennent pour aider les autres, c’est intéressant de comprendre, de donner les bonnes recettes, de transmettre ce qui a bien fonctionné.

Y’a-t-il une rencontre qui vous a marqué ?
Lors du premier podcast que j’ai fait, j’ai rencontré un professionnel qui m’a appris que si je fais une crise cardiaque à Paris, j’ai plus de chances de mourir que si je la fais à Oslo par exemple. Parce qu’il n’y a pas du tout assez de personnes formées aux massages cardiaques en France. Ça m’a frappé !

J’ai aussi pu écouter des démarches très intéressantes, comme celles de Kaefer wanner par exemple. C’est une entreprise qui intervient dans des milieux compliqués (centrale nucléaire, amiante, etc) et chez eux, la sécurité est vraiment un élément différenciant. Elle est au premier plan. Ils ont mis en place des démarches intéressantes, pas chères et efficaces. La sécurité fait partie de l’ADN de l’entreprise.

Avec les podcasts l’idée est de s’inspirer de ces gens-là. Déjà partager cette expérience c’est plutôt utile. Et ça permet de prendre la hauteur sur ce sujet.

Qu’avez-vous envie de traiter comme sujet ?
Je cherche à faire plus de sujets sur les Risques psychosociaux parce qu’il y a actuellement un énorme souci de charge mentale, de non déconnexion avec le télétravail. Et les effets sont assez dramatiques. Mais je n’ai pas encore trouvé le bon intervenant.

Vous n’êtes pas le seul podcast sur la prévention qui existe. Comment ça se passe avec la concurrence ?
Il n’y a pas vraiment de concurrence. Je pense que plus il y a de personnes qui parlent de prévention, mieux c’est ! Il y a tellement de sujets à aborder. Plus il y a de voix, et plus cela sert le sujet qui est « comment on fait un peu plus attention aux gens autour de nous et comment on en fait un enjeu d’organisation ».


Le Quart d’heure sécurité va mettre en ligne un hors-série début mai où la deuxième édition du baromètre Team Bakery sur la prévention SST sera décortiquée.

La saison 2 du podcast devrait débutée début juin.