Les médecins du travail ont réalisé plus de 26 000 injections du vaccin Astrazeneca

management-sst - Médecine du travail
/

Le ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion a annoncé que les services de santé au travail ont réalisé plus de 26 000 injections depuis le début de la campagne de vaccination, soit le 25 février 2021.


Les vaccinations ont d’abord été réalisées auprès des personnels des secteurs de la santé et du secteur médico-social, avant de s’ouvrir à toutes les personnes de plus de 55 ans atteintes de comorbidités.
Au total, 1 442 médecins du travail sont actuellement engagés dans le cadre de la campagne nationale contre la Covid-19.

La campagne de vaccination devrait s’ouvrir progressivement aux salariés plus jeunes très prochainement selon le gouvernement.

Dans la pratique, la vaccination sur les lieux de travail ne semble pas rencontrer un franc succès. Selon une information de France Info qui a rendu visite à un centre de médecine du travail en région parisienne, « seulement un quart des créneaux proposés par le centre ont été réservés ».

Plusieurs facteurs peuvent expliquer cette non-adhésion des salariés à la campagne de vaccination. D’abord, le vaccin Astrazeneca lui-même qui ne convint pas, auquel s’ajoute les difficultés d’approvisionnement.

Pour rappel, l’employeur ne peut pas imposer la vaccination à ses salariés. Le service de santé au travail ne peut vacciner que les salariés volontaires qui remplissent les conditions liées à l’état de santé et à l’âge.