Les souffrances silencieuses des salariés atteints de TDAH

MANAGEMENT RH / QVT || Accessibilté / handicap
/
19/06/2024

Toujours en retard au travail ? Tellement distrait que vous avez du mal à vous concentrer et à finir vos projets à temps ? Êtes-vous capable de passer des heures à essayer de réaliser une tâche qui devrait vous prendre 5 mn ? La procrastination est votre meilleure amie ? Votre bureau, est-il aussi bien ordonné que la plage de Phuket après le tsunami de 2004 ? 


Si de temps en temps, tout le monde est confronté à de telles choses au travail pour les adultes atteints de TDAH, c’est une bataille quotidienne qui peut avoir des conséquences dramatiques entrainant des conflits avec leurs managers, des promotions manquées et très souvent une carrière au point mort. 

Le milieu professionnel, exige souvent, une excellente concentration, le souci du détail, de la rapidité et de l’organisation, mais lorsqu’on souffre d’un trouble déficitaire de l'attention avec ou sans hyperactivité (TDAH ), ces compétences peuvent constituer un véritable défi, ce qui rend difficile la performance au travail et parfois même le maintien d'un emploi. 

Les symptômes se répartissent en deux catégories : les problèmes d’attention ou les comportements hyperactifs tels que l’agitation et l’impulsivité, ils peuvent aussi inclure l’oubli, la difficulté à établir des priorités ou de l’incapacité à gérer son stress. 

Le TDAH peut également être différent chez les hommes et les femmes. Les symptômes chez les hommes sont souvent plus externes, comme un comportement agressif, une interruption excessive des autres ou des accès de colère. Les symptômes chez les femmes ont tendance à être internes. Elles peuvent se sentir démotivées ou facilement dépassées, avoir du mal à dormir et développer une faible estime d’elle-même. 

Cette mauvaise gestion du temps, ces difficultés, à établir des priorités, à gérer sa colère, à réguler son stress, sont toutes liées aux fonctions exécutives du cerveau, qui constituent l’ensemble des processus mentaux que met en oeuvre une personne pour gérer ses comportements, ses pensées et ses émotions. Elles regroupent plusieurs fonctions cognitives indépendantes, mais interreliées, qui doivent agir de manières coordonnées pour permettre aux comportements d’être adaptés et fluides. Les principales fonctions cognitives sont la mémoire de travail, le contrôle de l'inhibition, la flexibilité cognitive et la planification. Chez les personnes atteintes de TDAH, cette partie-là est chroniquement dérégulée et leurs capacités sont donc altérées. 

Ce mauvais fonctionnement explique pourquoi une personne peut perdre des heures sur une tâche mineure ou se laisser distraire à la moindre interruption. C'est pour cela que ses papiers ne sont jamais classés et que son bureau est toujours en désordre. 

Une fois le diagnostic posé, un traitement médicamenteux allié à des stratégies d’adaptations, vous permettra de pouvoir vous concentrer sur vos tâches sans vous laisser distraire et de contrôler vos comportements impulsifs. 

L’autre clé pour réussir au travail malgré le TDAH est d’adapter son environnement de travail de manière à tirer le meilleur parti de ses points forts, pour certains, ce sera la créativité, d’autres le coté plus relationnel, tout en minimisant l’impact négatif de ses faiblesses. 

Les entrepreneurs, sont-ils plus susceptibles de souffrir de TDAH ? 

Selon différents rapports, les personnes atteintes de TDAH sont 3 fois plus susceptibles de posséder leur propre entreprise. Beaucoup attribuent leur succès à leurs atouts liés à cette neurodivergence. En effet, de nombreux traits du TDAH sont liés aux compétences nécessaires pour réussir en tant que chef d’entreprise. La capacité d’être focus sur un projet qui les passionnent, le niveau d’énergie élevé, la créativité exacerbée, sont autant de compétences essentielles à la création et la gestion d’une entreprise. De nombreuses personnes atteintes, peuvent également avoir du mal à composer avec les limites et les attentes des lieux de travail traditionnels ; travailler à son compte est un moyen efficace d'adapter son environnement de travail afin de maximiser ses compétences uniques tout en minimisant ses défis. 

Et si vous avez besoin d’exemples concrets, de success story avec des entrepreneurs atteints de TDAH, je peux vous citer Richard, fondateur du groupe Virgin ; David Neeleman, fondateur de JetBlue Airways ; Paul Orfalea, fondateur de Kinkos ; et Ingvar Kamprad, fondateur d'IKEA. 

En fin de compte, il est possible de s’intégrer et de réussir dans le monde du travail pour la plupart des adultes atteints de TDAH. La clé est de considérer ces particularités de fonctionnement de votre cerveau comme des atouts, et de chercher des emplois ou des domaines qui capitalisent sur vos forces, vos bizarreries et votre unicité. 

 

Sherazade Behouh
Chargée de mission Handicap
CPME Auvergne Rhône Alpes