Pauses et siestes, des indispensables au travail

sante-qvt - Pénibilité
/

Encore peu répandue en France, la sieste a pourtant de nombreux effets bénéfiques, y compris dans le monde du travail.


Les scientifiques ont profité de la journée internationale du sommeil, le vendredi 19 mars dernier, pour nous rappeler l’importance de dormir. Cette « activité » permet notamment au corps de se régénérer et de rester en bonne santé. Mais dormir ne se fait pas seulement à la maison et fermer les yeux pendant un court moment au travail peut aussi avoir de nombreux bénéfices.

Selon un sondage d’Opinion Way qui date de 2016, 80% des actifs français se disent fatigués ponctuellement sur leur lieu de travail. Alors qu’il suffirait parfois de quelques minutes de sieste pour que tout aille mieux, les employés français sont encore rares à passer le pas.
Pourtant, la sieste, entre 15 et 20 minutes, permet de diminuer le stress et de recharger ses batteries pour augmenter sa concentration. La sieste courte est d’ailleurs pratiquée dans d’autres pays comme en Espagne ou au Japon.

Pas besoin de beaucoup de matériel pour la mettre en place au sein de son entreprise. Il suffit de pouvoir s’allonger, de fermer les yeux, de se mettre à l’aise et de couper son téléphone pour ne pas être dérangé.

Si vous ne parvenez pas à passer le cap de la sieste, sachez que les petites pauses sont elles aussi très bénéfiques. Selon des chercheurs de l’université d’Etat de Caroline du Nord, les micro-pauses, d’environ 5 minutes, permettent de retrouver de l’énergie et d’être plus productif. L’étude rajoute que cette pause peut prendre plusieurs formes : prendre un café, discuter avec des collègues, s’étirer ou même faire des mots-croisés.