L'événement de référence pour la sécurité des personnes et des biens

Les entreprises doivent renforcer leur sécurité pour développer leur compétitivité

gestion sécurité entreprise

C'est le sens de l'appel lancé par le Club des Directeurs Sécurité lors de son Assemblée Générale en décembre dernier.


Mardi 18 décembre au siège de l’Organisation de Coopération et de Développement Économiques (OCDE), plus de 700 professionnels français et européens de la sécurité et de la sûreté étaient réunis pour l'Assemblée Générale du CDSE 5Club des Directeurs Sécurité en Entreprise).

Stéphane Volant, président du CDSE, a souligné le rôle moteur joué ces derniers mois dans la coopération entre l’État, les entreprises et les professionnels de sécurité privée sur des sujets comme la limitation de la sous-traitance, la mise en place d’un mécanisme de caution financière, et la transformation de la prestation de sécurité privée, non plus achetée sur la seule base du prix le plus bas mais plutôt sur la qualité du service rendu.

Partenaire du Secrétariat général de la Défense et de la Sécurité nationale (SGDSN), le CDSE anime un Cercle de confiance qui permettra d’habiliter prochainement au secret de la Défense nationale tous les directeurs de la sécurité des grandes entreprises françaises qui en feraient la demande, au même titre que les opérateurs d’importance vitale. À la demande du ministère de l’Intérieur et de Marc Darmon, président du comité stratégique de la filière « Industries de sécurité » créée en novembre dernier, le CDSE a intégré son comité de pilotage pour y porter les attentes des utilisateurs et des acheteurs des produits et solutions de sécurité.

Le CDSE plaide pour que les enjeux de sécurité et de sûreté soient pleinement intégrés à la stratégie des entreprises. Dans le même temps, cette filière doit se consolider pour affronter des défis de plus en plus complexes. La diversification des menaces et des risques accentue le besoin de spécialisation et d’expertise des métiers de la filière.

Au sein des organisations, les professionnels de la sécurité-sûreté devraient être reconnus comme porteurs d’une stratégie, au même titre que les autres cadres dirigeants. Au-delà des enjeux humains, économiques et financiers vitaux pour la performance durable des entreprises, Nicole Notat, présidente de Vigeo Eiris, a ainsi souligné que la sécurité s’impose désormais aussi comme un élément central de la responsabilité sociale jusqu’à en devenir un avantage concurrentiel.

Sur le même sujet

Thibault de Montbrial Centre de Réflexion sur la Sécurité Intérieure

"La sécurité des Français avant tout"

Thibault de Montbrial - avocat, président
Centre de Réflexion sur la Sécurité Intérieure

Christophe VANDERHAEGEN Groupe La Poste Sud-Ouest

"La sécurité est une donnée toujours plus prioritaire dans notre groupe"

Christophe VANDERHAEGEN - Directeur de la Sécurité
Groupe La Poste Sud-Ouest

Prochains rendez-vous

conférences

évements Preventica

Solutions d’évacuation de sûreté en Audio sur réseau IP et de sécurité EN 54

ATEIS FRANCE

La prévention situationnelle : les compétences du référent sûreté

MINISTERE DE L'INTERIEUR

Directions sûreté et innovation : quelle approche pour acquérir sereinement des nouvelles technologies ?

MAGELLAN CONSULTING

Présentation des bâtiments modulaires sécurisés

MODULO PROTECT

Etat, entreprises, collectivités territoriales : quel état de la menace pour quelle politique sûreté

APAVE

La gestion de la sûreté des sites par les industriels de la Chimie

MASE

Présents à Préventica 2019

Voir l'ensemble des partenaires