Sécurité incendie : la FFMI alerte les pouvoirs publics sur le risque incendie lié au confinement

risque incendie confinement
securite-incendie - Détection
/
03/04/2020 - Magali Rossignol

Le confinement généralisé a entraîné une réduction drastique des effectifs sur les sites de production et par conséquent un accroissement du risque d'incendie.


Dans un courrier adressé le 18 mars au Ministre de l'Intérieur, le Président de la Fédération Française des Métiers de l'Incendie, Régis Cousin, demande que soit, très rapidement, précisé les conditions de libre circulation et les modalités de dérogation dont devraient, impérativement, bénéficier les entreprises de sécurité incendie, toutes activités confondues, et leurs collaborateurs.

En effet, le maintien en condition opérationnelle des dispositifs et systèmes de sécurité incendie des établissements particulièrement sollicités actuellement tels que les hôpitaux, les EPHAD, les magasins, les opérateurs d’importance vitale et des entrepôts nécessite parfois des contrôles hebdomadaires de leur installation de sécurité incendie, souvent confiés à un prestataire externe.

La FFMI souligne  que "Les sapeurs-pompiers sont nécessairement accaparés par la situation sanitaire. Il est donc encore plus nécessaire aujourd’hui qu’en temps normal de pouvoir compter sur un fonctionnement et une disponibilité sans faille des dispositifs et systèmes de sécurité incendie. Ainsi, une défaillance ou une simple panne peut généralement être très rapidement et aisément résolue par nos équipes d’intervention qui disposent des savoir-faire et des éventuelles pièces détachées. Nous devons tout mettre en oeuvre notamment pour se prémunirde toute défaillance concernant les dispositifs d’alarme évacuation incendie fondamentaux dans la préservation des occupants."

BATISOLATION