L'événement de référence pour la santé et la sécurité au travail

Préserver sa santé auditive dans les environnements de travail

Bruit au travail

La Journée nationale de l'Audition, ce jeudi 8 mars, est l'occasion de rappeler que le lieu de travail peut être un lieu bruyant, voire très bruyant.


Chaque année, la Journée nationale de l'Audition (JNA) est l'occasion d'alerter l'opinion publique sur les effets nocifs du bruit et des traumatismes auditifs, ainsi que de rappeler l'importance de préserver sa santé auditive.

Cette année, l'accent est notamment mis sur les acouphènes. En effet, selon un sondage Ifop réalisé en février, les acouphènes toucheraient plus d'un quart des Français, soit 14 à 17 millions de personnes, dont 2 à 4 millions de manière permanente.
Les acouphènes sont des sifflements ou des bourdonnements d'oreille qui peuvent être causés par certaines pathologies ou par le vieillissement, mais également par des expositions répétées à des niveaux sonores élevés et qui, selon leur gravité, peuvent nuire plus ou moins durement à la qualité de vie. 

Pour préserver son capital auditif, il est donc nécessaire de se protéger du bruit, véritable fléau de nos sociétés, et d'adopter certaines « bonnes pratiques » : éviter l'écoute prolongée de musique sur baladeur ou smartphone, baisser le son ou mettre des protections lorsqu'on assiste à un concert.

Mais il est un lieu souvent bruyant, voire très bruyant, dans lequel on passe la majeure partie de la journée : le travail !

Que l'on travaille sur un chantier ou en usine évidemment, mais également dans un bureau avec la généralisation des open spaces, il est impératif de se protéger du bruit et de ses conséquences : perte d'audition, stress, irritabilité, manque de concentration...

Porter des protections adaptées, éviter des expositions toxiques,faire des pauses pour permettre au système auditif de récupérer font partie des bonnes pratiques.

En savoir plus :

Sur le même sujet

Hervé Laubertie Assurance Maladie Risques Professionnels

"La prévention du risque chimique, une priorité pour les acteurs de la prévention"

Hervé Laubertie - Responsable prévention des risques professionnels
Assurance Maladie Risques Professionnels

Loïc Lerouge CNRS-Université de Bordeaux

"Certaines formes d’organisation inadaptées créent du harcèlement"

Loïc Lerouge - chargé de recherche
CNRS-Université de Bordeaux

Isabelle CHRETIEN LA POSTE

"La prévention des incivilités est un sujet délicat et complexe"

Isabelle CHRETIEN - Directrice Prévention des incivilités
LA POSTE

Voir l'ensemble des partenaires