Le Groupe Kolmi Hopen annonce l’implantation d’une nouvelle activité de fabrication de gants en nitrile en France

Publi-rédac
/

Le Groupe Kolmi Hopen, déjà implanté en Pays de la Loire, est une entreprise de référence, en France comme dans le monde, dans la fabrication de masques chirurgicaux et respiratoires et plus globalement d’équipements de protection individuels.


Elle affiche une nouvelle ambition, celle de lancer un grand projet d’usine automatisée destinée à la production, dès 2022, de gants en nitrile à usage unique, qui devrait lui permettre d’assurer par une production locale la fourniture de protections de qualité pour les personnels de santé et des industries sensibles en complément des produits historiquement distribués en France.

Ce projet d’exception de plus de 40 millions d’euros d’investissements contribuera à la création de 150 à 200 emplois, dès la première année, et de plus de 300 emplois à terme.

Groupe Kolmi Hopen a fait le choix d’implanter cette activité et sa nouvelle filiale baptisée ManiKHeir, en Sarthe, à Bessé-sur-Braye au sein de l’ex-site Arjowiggins acquis par la société Paper Mill Industries.

C’est bien sûr une excellente nouvelle pour l’économie sarthoise comme ligérienne mais aussi pour celle de notre pays que nous saluons.

En premier lieu parce que ce projet s’inscrit dans une véritable démarche de relocalisation de productions jusqu’alors opérées en Asie du Sud Est et de réindustrialisation de notre pays ; et aussi dans une volonté partagée de favoriser et de renforcer la souveraineté sanitaire de la France, avec la mise en place de la première usine française de production de gants en nitrile qui sont des produits de santé indispensables, en tension depuis la crise. La capacité industrielle installée permettra de fournir une partie des besoins nationaux de gants nitrile.

C’est également un projet qui aura un impact déterminant sur l’emploi au sein d’un bassin d’activités, celui de Bessé-sur-Braye qui a perdu, année après année, sa sève industrielle et qui représente un formidable signal d’espoir pour toute une région de la Sarthe qui a vécu la disparition d’Arjowiggins comme un véritable traumatisme.

C’est la raison pour laquelle, l’Etat comme la Région sont particulièrement fiers de soutenir ce projet industriel d’avenir et de l’accompagner financièrement. L’Etat soutiendra ainsi cet investissement à hauteur de 10 millions d’euros dans le cadre de l’appel à projet « Résilience » du plan France Relance et la Région contribuera à l’émergence du projet à hauteur de 5 millions d’euros.

Dès le début de la crise qui a abouti à la disparition d’Arjowiggins et conscients du désarroi de toute une population, l’Etat comme la Région s’étaient engagés à ne pas abandonner ce territoire et à tout mettre en œuvre pour lui redonner un nouvel avenir économique.

Cette mobilisation de tous les instants prend corps aujourd’hui avec l’implantation du Groupe Kolmi Hopen à Bessé-sur-Braye qui réaffirme ainsi sa confiance dans le territoire ligérien et le savoir-faire de ses salariés.