Améliorer la qualité de vie au travail des charpentiers-couvreurs

charpentier
management-sst - Management SST
/
03/02/2015 - Magali Rossignol

Comment mieux recruter et fidéliser les collaborateurs dans les entreprises de charpente couverture ? Ce guide élaboré par l'ARACT Lorraine sur la base d'un travail de terrain donne des solutions.


Le métier de charpentier couvreur est un métier réputé physiquement difficile. Les risques professionnels sont nombreux : manutention de charges lourdes, utilisation d'outils électroportatifs, risque de chute de hauteur...
La transmission des savoir faire est importante mais parallèlement le métier évolue avec l'arrivée de nouveaux matériaux et de nouvelles techniques. Les compétences doivent donc évoluer pour assurer l'avenir de l'entreprise.
Une situation complexe pour le chef d'entreprise confronté en outre à la gestion des départs et des recrutements dans un secteur où la fidélisation des salariés est difficile.

Le guide "15 propositions pour entrer dans le métier de charpentier-couvreur et y rester fidèle" propose de mieux comprendre les enjeux de la fidélisation des salariés et les leviers pour la faire progresser. Il est le fruit d’un travail collectif réalisé avec 8 entreprises de charpente-couverture du département des Vosges.
15 propositions concrètes y sont énoncées, toutes illustrées avec un exemple. Ces propositions s'articulent autour de 3 axes prioritaires d'actions : l'organisation du chantier, le développement et l'entretien des compétences et la préservation de la santé.

Le guide est accompagné d'un questionnaire d'autoévaluation permettant d'évaluer la situation de l'entreprise en termes de fidélisation, puis de repérer les actions prioritaires pour changer les conditions de travail.

BATISOLATION