J-37 avant Préventica Paris     |     JE M'INSCRIS

Un outil pour évaluer la gêne ressentie dans l’environnement sonore des bureaux ouverts

AMENAGEMENT DES ESPACES DE TRAVAIL || Aménagement des espaces
/

L’INRS publie une toute nouvelle brochure sur l’environnement sonore en bureaux ouvertes. Elle est destinée à aider à évaluer la gêne qui peut être ressentie et à y apporter des solutions.


Même si l’époque est plutôt au télétravail actuellement, l’environnement sonore lorsque l’on travaille dans des bureaux ouverts peut être source de mal-être, de gêne et peut avoir des conséquences néfastes sur la santé des collaborateurs ainsi que sur la performance de l’entreprise.

L’INRS précise d’ailleurs que « Les enquêtes de terrain et les sondages convergent pour dire qu’au moins un salarié sur deux travaillant en open space est gêné par le bruit dans l’exécution de son activité. Cela représente ainsi au moins deux millions de salariés en France qui ressentent les effets négatifs du bruit et qui sont susceptibles d’en subir des dommages sur leur santé. »

Comment évaluer la gêne ? Comment faire un état des lieux du ressenti des salariés ? Comment intégrer l'activité des salariés à l'analyse de la situation ? Comment estimer la qualité acoustique d'un bureau ouvert ? Quelles solutions envisager ?

C’est à toutes ces questions que la nouvelle brochure de l’INRS tente de répondre. Le nouveau document qui vient de paraitre présente une démarche progressive d’observation puis d’évaluation acoustique en quatre niveaux. Des pistes de progrès sont également présentées.