Enquête sur l’état du dialogue social en 2021

management-sst - Organisation du travail
/

Une enquête réalisée par l'Ifop pour le compte du cabinet Syndex en janvier et février 2021 dévoile les points de vue des salariés et des élus CSE sur le dialogue social. Globalement, salariés et représentants du personnel trouvent que la situation économique de leur entreprise est assez bonne.


Basée sur les témoignages de 1306 salariés français travaillant dans une entreprise de plus de 50 salariés du secteur privé et ceux de 1131 représentants du personnel, l’enquête IFOP-Syndex a pour objectif de donner un état des lieux du dialogue social en 2021, plus de 3 ans après les ordonnances Macron établissant l’instauration du CSE et après 12 mois d’une crise sanitaire et économique qui a bouleversé les rapports sociaux.

Elle dévoile notamment que malgré la crise actuelle, près de trois quarts des salariés et des représentants du personnel estiment que la situation économique de leur entreprise est bonne. Cela dit, les représentants du personnel se sont quand même dit « fatigués », « inquiets » et « déterminés ».

Concernant le Comité Social Economique, 59% des RP interrogés se déclarent insatisfaits de leurs heures de délégation. A contrario, 66% des salariés ont une bonne image du CSE. La plupart d’entre eux pense que la création du CSE permet d’innover dans le dialogue social, tout en reconnaissant un risque de perte de qualité du dialogue social pour la moitié d’entre eux. Ils sont 60% à être satisfaits de l’accompagnement réalisé par le CSE pendant la crise sanitaire.

Plus de la moitié des salariés « se sentent bien informés » de l'activité du CSE (55%), dont les deux tiers ont une « bonne image » (66%), d'après cette enquête.

L’enquête montre que les conditions de travail seront un sujet prioritaire après la crise, devant les sujets économiques.

En savoir plus :