Crise du coronavirus : les cyberpirates sont toujours au travail

cyberfraude
securite-information - Sécurité de l'information
/
19/03/2020 - Magali Rossignol

Des pirates du monde entier profitent de l'épidémie de Covid-19 pour accélérer leurs activités et propager leurs propres infections.


Selon la société Check Point Software Technologies France, spécialiste de la cybersécurité, depuis début janvier, pendant la période où les premiers foyers d’infection ont été signalés, plus de 16 000 nouveaux noms de domaine liés au coronavirus ont été enregistrés.

La semaine dernière, plus de 6 000 nouveaux domaines ont été enregistrés, soit une augmentation de 85 % par rapport à la semaine précédente. 

Immédiatement après l'annonce de l'épidémie de Covid-19, des cybercriminels ont commencé à tirer parti de l'intérêt du public pour répandre leurs activités malveillantes. Les pirates considèrent cette pandémie comme une excellente opportunité d'accélérer leurs activités. Comme le « Cyber Monday » ou le « Black Friday », les chercheurs de Check Point Software Technologies ont trouvé plusieurs « offres spéciales pour le coronavirus » !

Un vendeur qui se fait appeler « True Mac » propose ainsi le modèle de « Mac le plus apprécié », le MacBook Air, au prix fantastique de 390 dollars américains comme « offre spéciale pendant le coronavirus ». Comme le dit l'adage, si c’est trop beau pour être vrai, c'est probablement le cas.

Check Point Research recommande de se méfier de tout site web proposant des offres « uniques », même si elles semblent authentiques. Pour éviter d'être victime d'escroqueries en ligne, leurs recommandations pour un comportement sûr en ligne sont les suivantes :

  1. Faites preuve de prudence avec les emails et les fichiers reçus d'expéditeurs inconnus, surtout s'ils proposent des offres spéciales ou des réductions.
  2.  N'ouvrez pas de pièces jointes inconnues et ne cliquez pas sur les liens contenus dans les emails. 
  3. Vérifiez que vous faites vos achats auprès d'une source authentique. NE cliquez PAS directement sur des liens de promotion dans des emails. Recherchez plutôt le détaillant souhaité sur Google, puis cliquez sur le lien figurant sur la page des résultats de Google.
BATISOLATION